Dossier IA53000572 | Réalisé par
Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Quais - Mayenne
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Mayenne - Mayenne Ouest
  • Hydrographies la Mayenne
  • Commune Mayenne
  • Adresse quai Devizes , quai Carnot , quai de Waiblingen , quai de la République
  • Précisions œuvre située en partie sur la commune Mayenne Est
  • Dénominations
    quai
  • Parties constituantes non étudiées
    port

En 1844, l'administration des Ponts et Chaussées dessine un premier projet de quai pour la rive gauche : elle prévoie déjà la réalisation d'un port, mais envisage la conservation du vieux pont, simplement élargi d'une arche. Sollicitée par le conseil municipal de Mayenne en 1852, elle lie la construction des quais à l'avancement de la canalisation de la Mayenne du nord et n'en fait pas une priorité. Un nouveau projet est finalement présenté par l'architecte ordinaire des Ponts et Chaussées Dupuy le 31 janvier 1861. Il opte pour la destruction du pont et sa reconstruction en amont. Il est approuvé par le ministre le 13 juin 1861. Les travaux sont confiés par adjudication à l'entrepreneur Pierre Colas le 12 mars 1862. Ils sont complètement achevés en 1868 mais ne sont définfitivement reçus que le 14 septembre 1870. La construction des quais de la rive droite fait l'objet d'un projet dessiné par l'ingénieur ordinaire Binse, présenté le 21 mai 1864 et modifié le 13 juillet 1865. Elle est confiée par adjudication du 24 février 1866 aux entrepreneurs de Mayenne Julien Demaison et Alexandre Jacquot. La réception définitive a lieu le 10 décembre 1869. Une levée de contre-halage a été réalisée pour relier, sur la rive droite, le quai aux Grands Moulins. Projetée le 11 septembre 1866, elle a été construite par Demaison et Jacquot, choisis le 23 février 1867. Le décompte définitif est daté du 30 décembre 1869. Appelés quai Napoléon (rive gauche) et quai du Prince impérial (rive droite), les quais ont été débaptisés après la chute du second Empire.

Le quai de la rive gauche est constitué, du pont Mac Racken (ancien pont neuf) au pont Notre Dame (ancien pont de l'impératrice), d'un mur droit à appareil régulier et allongé de pierres de granite, surmonté d'un parapet, et au sud d'un talus couvert d'un appareil de revêtement irrégulier et bordé de simples bornes. Un port a été aménagé de part et d'autre du pont Notre-Dame. Il est accessible depuis celui-ci par deux rampes. Une troisième rampe, en aval, permettait l'accès à un abreuvoir. Sur la rive droite, l'ensemble de la section comprise entre le pont Mac Racken et le contre-halage est en appareil régulier et allongé. Seule la levée de contre-halage, au sud, et la courte partie située au nord du pont Mac Racken et comprenant un lavoir public et un abreuvoir, précédé d'une rampe, sont traités en talus.

  • Murs
    • granite pierre de taille
  • État de conservation
    bon état