Logo ={0} - Retour à l'accueil

Prieuré Saint-Hilaire, actuellement médiathèque, 7 rue de l'Église

Dossier IA85002024 réalisé en 2018

Fiche

Dénominationsprieuré, bibliothèque
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : L'Île-d'Elle
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 7 rue
de l'Église
Cadastre : 1834 E 1168 ; 2017 AL 187

L'actuelle médiathèque occupe le bâtiment de l'ancien prieuré Saint-Hilaire de L'Île-d'Elle, dépendance au Moyen Âge et jusqu'au 17e siècle de l'abbaye de Maillezais. En 1317, le "prioratus de Ellis" fait partie des dépendances du diocèse de Saintes. En 1394, mention est faite de "l'ostel du prieur dudit lieu d'Elle". Le bénéfice du prieuré est ensuite détenu par des prieurs en commende (par exemple René de Thorigné, abbé de Trizay, en 1618 ; Alexandre Habert, grand chantre de l'église cathédrale de La Rochelle, succédant à Pierre Caron, prêtre, en 1704 ; l'abbé Philippe de Grimouard, en 1755), qui en afferment l'exploitation à divers tenanciers. En 1630, Jacques Ayraud, marchand à Doix, est ainsi fermier du prieuré, comme Jean Beaumenoir en 1655. En 1778, Jeanne Turgnier, veuve de Jacques Morin, fermier du prieuré de L'Île-d'Elle où elle demeure, le sous-afferme à ses enfants, Pierre et Marie Morin, le propriétaire étant Louis Rot, prêtre, grand chantre de l'église cathédrale de La Rochelle. Le bâtiment actuel remonte sans doute pour partie à la seconde moitié du 18e siècle (forme des ouvertures de l'étage). A la Révolution, le dernier prieur est Pierre André René Gauthier, chantre de l'église cathédrale de La Rochelle (exilé en Espagne en 1792) ; Pierre Morin en est le fermier depuis 1783.

Saisi comme bien national, le prieuré est estimé le 10 juin 1791. Il comprend alors un logis avec deux chambres basses et deux greniers par-dessus, une grange, des écuries, trois toits à cochons, un cellier, un four et fournil, des aires, des quereux et un petit jardin. Affermé à Pierre Morin depuis 1783, il est estimé 22 240 livres. Ses bâtiments et ses terres sont vendus aux enchères le 27 août 1792, pour 29 100 livres, à Pierre Guérin, de Vix, au nom de Mathieu-Nicolas La Villemarais, ancien conseiller du roi, juge, garde de la monnaie à La Rochelle, marié à Marie-Anne-Marguerite Robert.

L'ancien prieuré devient alors une simple ferme ou métairie qui apparaît sur le plan cadastral de 1834, avec le logis et une grande dépendance à l'est. A cette date, l'ensemble appartient à Louise Marguerite Constance Michaud Dumeslier (1773-1844), épouse d'Amédée Dubois de Saint-Mandé, de Saint-Jean-d'Angély. Elle en a hérité de ses grands-parents, Mathieu-Nicolas La Villemarais et Marie-Anne-Marguerite Robert, décédée en 1811, selon un acte de partage passé en 1830 (la métairie du Prieuré vaut alors 25 000 francs). L'ancien prieuré passe ensuite au neveu de Mme Michaud Dumeslier, Léon Cassou de Saint-Mathurin, suivant acte de partage sous seing privé du 15 septembre 1850, enregistré le 16 à Fontenay-le-Comte par Me Loizeau. Le cadastre mentionne un agrandissement en 1884 pour le compte de la veuve Moqua.

Racheté par la commune, l'ancien prieuré a été transformé en 2011 en médiathèque, suivant le projet de Laurent Guillon, architecte à Marans.

Période(s)Principale : 2e moitié 18e siècle, 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Auteur(s)Auteur : Guillon Laurent
Laurent Guillon

Architecte à Marans (17).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

L'ancien logis du prieuré est situé sur la partie la plus haute du bourg, à proximité de l'église. Il s'agit d'un bâtiment de plan rectangulaire, éclairé au sud (comme au nord, à l'origine) par trois travées d'ouvertures. Les baies de l'étage possèdent un linteau en arc segmentaire. Le bâtiment était prolongé à l'ouest, sous le même toit, par un hangar. Une cage d'ascenseur a été accolée à l'ancien logis au nord.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Charente-Maritime. 2 C 2135, fol. 6. 1778, 25 avril : sous-ferme du prieuré de L'Île-d'Elle par Jeanne Turgnier veuve de Jacques Morin à Pierre et Marie Morin ses enfants.

  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 1222 à 1228, 3559. État de section et matrices des propriétés du cadastre de L'Ile-d'Ellle, 1835-1958.

  • Archives départementales de la Charente-Maritime. 3E 25/169. 1830, 21 décembre : partage des biens de Mathieu-Nicolas La Villemarais et Marie-Anne-Marguerite Robert entre leurs petites-filles.

  • Archives départementales de la Vendée. 3E 37/292. 1618, 14 juillet : Thomas Plessis, meunier, demeurant au bourg de Saint Martin du Gué de Velluire, arrente à André Cardinault, laboureur à charrue demeurant en l'île d'Elle, la moitié d'un moulin à vent que ledit Plessis a fait construire à l'île d'Elle, sur deux boisselées de terre prises en rente de René de Thorigné, abbé de Trizay, prieur du prieuré de l'île d'Elle, à la charge de faire bâtir ledit moulin, par contrat du 22 décembre dernier (Ballet et Mourault, notaires de Luçon), tenant d’un bout au chemin qui conduit au village de Laudayrie audit moulin.

  • Archives départementales de la Vendée. 3E 37/313. 1630, 7 septembre : Pierre Caron, prêtre, licencié en droits, prieur et seigneur d'Elle, afferme pour cinq ans à Jacques Ayraud, marchand à Doix, tous ses biens et droits à cause de son dit prieuré d'Elle.

  • Archives départementales de la Vendée. 1 Q 191. Procès-verbaux d'estimation des biens nationaux.

  • Archives départementales de la Vendée. 1 Q 568. Procès-verbaux de ventes des biens nationaux du canton du Gué-de-Velluire.

  • Informations, documentation et notes de dépouillements d'archives transmises par M. Daniel Goguet (L'Île-d'Elle).

Documents figurés
  • Plan cadastral de L'Île-d'Elle, 1834. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 111).

Bibliographie
  • TIZON, Henri. Petite histoire de L'Île-d'Elle, ses légendes et son patois, poésies et vieilles chansons, O. et P. Lussaud, Fontenay-le-Comte, 1961, 297 p.

    p. 105, 112
  • SIMONNEAU, abbé Augustin, "L'Île-d'Elle, Ella, Ellis, Elle", Annuaire départemental de la Société d'émulation de la Vendée, 1886, 3e série, vol. 6, p. 56-61.

    p. 57
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis