Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Martin - place de l'Eglise, Châtillon-sur-Colmont

Peinture monumentale du caveau seigneurial des Plessis-Châtillon : larmes et ossements

Dossier IM53008340 réalisé en 2011

Fiche

Dénominationspeinture monumentale
Aire d'étude et cantonPeintures murales des Pays de la Loire
AdresseCommune : Châtillon-sur-Colmont
Adresse : place de l'
Eglise
Cadastre : 2016 AB 297
Emplacement dans l'édificeLes peintures murales couvrent la totalité de la voûte et des murs du caveau seigneurial.

Le caveau seigneurial a été construit au début du XVIIe siècle au moment de l'ascension de la famille du Plessis-Châtillon. Les peintures murales ont été réalisées à l'occasion de l'inhumation de René du Plessis, décédé le 1er mai 1629. Elles semblent avoir été régulièrement rafraîchies, sans doute au moment des inhumations successives jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, période de la dernière descente de cercueil connue.

Période(s)Principale : 2e quart 17e siècle
Dates1629, porte la date

La peinture a pu être réalisée à fresque sur un enduit de chaux irrégulier étalé à la truelle. Les restaurations ont consisté à repasser de la couleur noire sur les zones décolorées. Le passage sur enduit séché et une surcharge de couleur sur le pinceau ont provoqué quelques coulures.

Le décor s'organise comme un drap mortuaire divisé en quatre cantons par une grande croix.

Catégoriespeinture murale
Matériauxenduit, support (?), fresque, monochrome
Mesuresh : 240.0 cm
Précision dimensions

La hauteur a été mesurée à partir du niveau de sol actuel qui n'est pas régulier. Le plan à cinquante centimètres du sol fait approximative 340 cm de long par 270 cm de large.

Iconographiescrâne
croix

Précision représentations

Reprenant le thème du drap mortuaire, le décor peint est divisé en quatre cantons par un croix noire. Ces derniers sont semés de larmes stylisées. Huit crânes surmontant chacun deux tibias entrecroisés se détachent régulièrement sur ce semé. Ils sont peints en position affrontée sur chacun des murs. Il est à remarquer que dans les trois représentations situées au nord-est et à l'est l'un des deux tibias est taillé en biseau ou en pointe.

Inscriptions & marquesdate, peint, sur l'œuvre, français
Précision inscriptions

La date est peinte dans un cartouche rectangulaire sur le mur du fond : "LE.I.MAY.1629".

L'inscription : "ô / ô / ô mort / . / pate[r?] ... a été peinte en une ou plusieurs fois à la voûte. Peut-être à l'occasion des sépultures successives.

État de conservationbon état
mauvaises conditions de conservation
Précision état de conservation

La redécouverte du caveau occasionne un microclimat préjudiciable à une bonne conservation.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsinscrit MH, 2012/09/05
Précisions sur la protection

La protection ne concerne que le caveau funéraire, délaissant l'église elle-même.

Références documentaires

Périodiques
  • BUREAU, Arnaud, COLLETER, Rozenn,. La crypte funéraire du Plessis-Châtillon, 303 arts, recherches et créations, n° 142, 2016.

    p. 22-27.
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Davy Christian
Christian Davy

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.