Dossier IA85001996 | Réalisé par
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Passerelle du Renfermis ou de la Choletière
Auteur
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de la Vendée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
  • Commune L'Île-d'Elle
  • Lieu-dit Renfermis (le)
  • Cadastre 2017 AV
  • Commune Saint-Jean-de-Liversay
  • Lieu-dit Choletière (la)

Le projet de passerelle à construire à chacune des deux extrémités du canal de Pomère (dont une à Rouillebouc, entre L'Île-d'Elle et Marans, et l'autre au Renfermis, entre L'Île-d'Elle et Saint-Jean-de-Liversay) est présenté le 10 juillet 1873 par l'ingénieur ordinaire des Ponts et chaussées Espitallier, et approuvé le 11 novembre suivant. Jusqu'à présent, les cours d'eau qui interrompaient le chemin de halage étaient franchis à l'aide de petits bateaux à chaîne, système peu pratique. Les travaux, menés en régie par les Ponts et chaussées, ont lieu en 1875-1876 : les batardeaux pour la passerelle de Rouillbouc sont construits en avril 1875, ceux de la passerelle du Renfermis en août 1876. La partie métallique et la charpente des tabliers sont fournies par Alfred Cayer, serrurier à Niort ; la maçonnerie et la charpente des fondations sont réalisées par Alexis Boutin, de Taugon. Les travaux sont réceptionnés le 31 décembre 1877.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1876, daté par source

Longue de 43 mètres, la passerelle enjambe le lit de la Vieille Sèvre Niortaise, permettant la continuité du chemin de halage qui longe la rive gauche du canal de Pomère puis de la Sèvre Niortaise. Le tablier, en bois goudronné, possède un garde-corps métallique. L'ensemble repose sur deux culées et quatre piles en pierre de taille, reliées par une charpente en métal. Deux rampes prolongent la passerelle sur les deux rives.

  • Murs
    • calcaire pierre de taille
    • métal
  • Couvrements
  • Statut de la propriété
    propriété publique

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 1222 à 1228, 3559. État de section et matrices des propriétés du cadastre de L'Ile-d'Ellle, 1835-1958.

Documents figurés

  • Plan cadastral de L'Île-d'Elle, 1834. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 111).

Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2018
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Vendée
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.