Logo ={0} - Retour à l'accueil

Passerelle de halage ; île de Charouin

Dossier IA85002360 réalisé en 2019

Fiche

Dénominationspasserelle
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Île de Charouin
Cadastre : 1836 K ; 2019 ZB 95

A la fin du 19e siècle, la municipalité de Vix cherche le moyen de faciliter l'accès aux très nombreuses petites parcelles qui composent l'île de Charouin depuis plus d'un siècle. Elle constate que les fossés qui les séparent sont souvent petits et sinueux, ce qui ne facilite pas l'évacuation de l'eau et entrave la circulation des bateaux. En 1892, décision est donc prise de creuser un fossé "de dessèchement et de navigation" à travers l'île et ses marais, en prenant soin de créer des passerelles de halage à ses extrémités.

Les plans du projet sont présentés par les Ponts et Chaussées le 9 novembre 1892, mais leur approbation par déclaration d'utilité publique puis par arrêté préfectoral n'intervient que les 12 juin et 12 septembre 1895, en raison des difficultés d'acquisition des nombreux terrains nécessaires. Le projet précise que chaque passerelle sera formée de deux culées en maçonnerie laissant entre elles une largeur libre de 5 mètres. Elles supporteront un tablier métallique avec platelage en bois de 1,30 mètre de largeur, muni d’un garde-corps seulement du côté opposé à la rivière. La charpente métallique du tablier sera composée de deux poutrelles en fer double T, reliées entre elles par six entretoises en fer cornière. Le dessus des culées sera raccordé avec le chemin de halage par des rampes inclinées. Il sera aménagé dans chaque culée, en dehors du tablier, un coulisseau pouvant recevoir des poutrelles destinées à former une retenue en cas d’une inondation passagère. Tout l’ouvrage reposera sur un radier général établi sur un grillage en bois de pin noyé dans le béton. Les travaux de creusement du fossé et de construction des passerelles sont adjugés le 20 octobre 1895.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1895, daté par source

La passerelle se situe sur la rive droite de la Vieille Sèvre Niortaise, dans les marais de l'île de Charouin. Elle enjambe le canal qui traverse l'île et qui sépare aujourd'hui sa partie nord, remembrée, de sa partie sud, en réserve naturelle. Une autre passerelle identique se trouvait à l'origine à la tête amont du canal. La passerelle, en ruines, comprend encore ses deux culées en pierre de taille et une partie de son tablier en fonte, en arc segmentaire.

Murscalcaire pierre de taille
fonte
Couvrements
État de conservationmenacé
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Deux-Sèvres, 3 S 774. 1892-1938 : projet de construction de deux passerelles de halage aux extrémités du canal du Sablon, ; creusement d'un fossé de dessèchement dans le contour de Charrouin.

  • Archives départementales des Deux-Sèvres, 3 S 1160. 1892-1912 : creusement d'un fossé dans le contour du Sablon, à Vix, et construction de deux passerelles de halage à ses extrémités.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis