Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine puis minoterie, dit Moulin de la Grande-Bavouze - le Moulin-de-la-Bavouze, Azé

Dossier IA53000561 réalisé en 2001

Fiche

Appellationsmoulin de la Grande Bavouze
Parties constituantes non étudiéesfournil, poulailler, étable à chevaux, porcherie, remise
Dénominationsmoulin à farine, minoterie
Aire d'étude et cantonMayenne - Château-Gontier Est
Hydrographiesla Mayenne
AdresseCommune : Azé
Lieu-dit : le Moulin-de-la-Bavouze
Cadastre : 1833 C 776 à 779 ; 1991 C 1441

Le moulin de la Grande Bavouze, sur la rive gauche de la Mayenne, est attesté en 1296. En 1829, il fonctionne grâce à trois roues entraînant trois paires de meules. Il est transformé une première fois entre cette date et 1858, où le décret du 17 avril le réglementant ne signale plus que deux roues. Lors de la réalisation du barrage à écluse, on le reconstruit presque entièrement mais en remployant une partie au moins de ses fondations. La partie ouest est semble-t-il surélevée et remaniée tandis que la partie est fait l'objet d'une reprise plus radicale, signalée par le décret du 18 juillet 1864 qui autorise la reconstruction du coursier de rive. La construction de la partie du logis incluse dans le bâtiment du moulin est contemporaine de ces travaux, mais celle qui forme une aile basse correspond peut-être à la maison signalée en 1846 dans les matrices (édification vers 1843). En 1873, huit paires de meules sont en place. Cinq broyeurs à cylindres sont installés en 1910 ou1911, que complètent trois paires de meules. Propriété de la famille Maurice depuis 1812, le moulin passe à M. Péan en 1917 puis, en 1934, à Victor Blin dont le petit-fils, Jacques Blin l'exploite depuis 1979. Sa capacité de production journalière est évaluée à 50 quintaux de farine de blé en 1914, 40 en 1935 et 1936. Cinq nouveaux broyeurs sont mis en place en 1968. Un sixième broyeur et l'actuel plansichter, acheté d'occasion, sont ajoutés en 1991 lorsque le moulin passe à l'énergie électrique. La roue de rive continue à fonctionner jusqu'en 1998. Le comble du logis a été aménagé en étage et surélevé en 1976. La partie est du bâtiment du moulin qu'occupait également une partie du logis a alors été convertie en bureau (au rez-de-chaussée) et en espace de stockage des produits finis (au premier étage). Les dépendances, qui à l'exception de l'ancien fournil, sont postérieures à 1864, ont été transformées à la même date. La Grande Bavouze est l'une des deux seules minoteries encore en activité sur la Mayenne canalisée.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1843, daté par source
1864, daté par source

Le moulin présente un plan rectangulaire très allongé. Il possède un étage carré et un comble à surcroît. Au sud, ses ouvertures, toutes cintrées, sont réparties en sept travées disposées irrégulièrement. Leurs matériaux d'encadrement permettent de distinguer les parties productives correspondant aux cinq travées ouest (cintres des fenêtres et des portes en briques, certains appuis en granite) de la partie occupée autrefois par l'habitation (entourages entièrement en calcaire). Le logis est installé dans une aile en rez-de-chaussée, partiellement adossée contre le pignon est du moulin. Sa toiture à deux pans a été remplacée par un toit à longs pans brisés sous lequel un étage a été aménagé. Le moulin fonctionnait grâce à deux roues hydrauliques verticales intérieures. La roue de rive, de 6,40 m. de diamètre et 1,40 m. de large, dispose d'un axe et d'une armature métallique et d'aubes en bois. La roue du large, plus grande (6,30 m. de diamètre et 2 m. de large), entièrement en bois, n'est plus en état de tourner. Le rez-de-chaussée abrite également les deux poqueries, à murets circulaires en moellons enduits, rebords en pierre de taille et colonnes de fonte, qui encadrent les roues et pignons de transmission métalliques. A l'étage prennent place, au centre, les six broyeurs à cylindres de la marque SOCAM, à l'ouest les chambres de stockage des matières premières, à l'est les ensacheurs, les chambres de stockage des produits finis et une bluterie centrifuge. Dans le comble se trouvent le plansichter, fabriqué par Schneider et Jaquet (Paris), l'ensacheur pour le remoulage et le nettoyeur à blé de la marque SOCAM. Les dépendances, en rez-de-chaussée, sont situées à l'est le long du chemin d'accès. Le corps de bâtiment ouest, à croupe, est l'ancien fournil, qui a servi ensuite de clapier et de poulailler. Le corps est, plus long, abritait jusqu'en 1976 la porcherie (ancienne écurie signalée en 1909 ?) et la remise. Il a été doublé dans sa profondeur par une extension en béton couverte de tôle, et converti en espace de stockage.

Mursschiste moellon enduit
Toitardoise
Étagesen rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
toit à longs pans brisés pignon couvert
toit à longs pans croupe
Énergiesénergie hydraulique roue hydraulique verticale
énergie électrique achetée
Typologiesmoulin de rive
État de conservationremanié
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Ravitaillement. Tableau des minoteries et moulins d'après l'importance de leur production, 1914, 1917.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 629
  • Ravitaillement. Liste des moulins et minoteries du département, 1935.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 630
  • Enquête préalable au contingentement de la production des moulins, 1936.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 631
  • Contribution des patentes : carnet des établissements industriels.

    1873, 1909, 1911 Archives départementales de la Mayenne, Laval : P 319
  • Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties d'Azé, 1833-1914.

    fol. 290 Archives départementales de la Mayenne, Laval : 3 P 26
  • Règlement du moulin de la Grande Bavouze, à Azé, 1858, 1864, 1878, 1902.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 534
  • Rôle général des anciennes contributions directes d'Azé, 1940-1972.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 1366 W 64
Documents figurés
  • Plans des 26 chaussées ou barrages situés dans la partie navigable de la rivière Mayenne / dessinés par L.-X. Deslandes de Lancelot. 1828. Album de 26 dess. : encre et aquarelle.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 466
  • [Vue aérienne du barrage et des moulins de la Bavouze, à Ménil et à Azé] / photographié par la société d'édition de carte postale Lapie. 3e quart 20e siècle. 1 photogr. pos.

    Collection particulière
  • [Le moulin de la Grande-Bavouze, à Azé]. 3e quart 20e siècle. 1 photogr. pos.

    Collection particulière
Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 1, p. 174 ; t. 2, p. 41
Périodiques
  • Les moulins de la Bavouze. Moulins de la Mayenne, bulletin de liaison de l'association des amis des moulins de la Mayenne, n°32, août-septembre 1998.

    p. 2-10
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.