Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine puis minoterie, actuellement maison - le Moulin-de-Briacé, Entrammes

Dossier IA53000531 réalisé en 2001

Fiche

Destinationsmaison
Dénominationsmoulin à farine, minoterie
Aire d'étude et cantonMayenne - Laval Est
Hydrographiesla Mayenne
AdresseCommune : Entrammes
Lieu-dit : le Moulin-de-Briacé
Cadastre : 1810 D 84, 87, 88 (D1 83, 86, 87) ; 1982 D 145, 148

Le moulin de Briacé, sur la rive gauche de la Mayenne, est attesté en 1444. Il disposait d'une roue actionnant une paire de meules en 1829, et deux paires en 1860. La réalisation d'un nouveau barrage a entraîné sa reconstruction au même emplacement mais selon une orientation différente. Son propriétaire Morin le Blottais en a reçu l'autorisation de l'administration des Ponts et Chaussées par l'arrété du 4 mai 1875. Les travaux sont pratiquement terminés en 1876. La dépendance contenant la maison du meunier, qu'on peut dater du XVIe ou du XVIIe siècle, est par contre conservée. L'entraînement des machines s'effectue, dès la mise en service du nouveau moulin, grâce à une turbine. La capacité journalière de mouture de blé est évaluée à 30 quintaux en 1914 et 35 en 1935 et 1936. Le dernier meunier, Lucien Gérard, qui a succédé à son père Robert Gérard, utilise une paire de meules et deux broyeurs à cylindres en 1950. Il cesse son activité en 1953. Le moulin est maintenant une résidence secondaire. Une aile (qui ne figure pas sur la carte postale du début du siècle) a été construite dans la seconde moitié du XXe siècle au nord-est pour abriter une partie de l'habitation.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : Temps modernes
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates1875, daté par source

Les abords de la rivière présentent à Briacé une forte dénivellation. L'ancienne dépendance placée en hauteur et éclairée au sud est composée deux parties alignées, construites en moellons majoritairement de grès : le corps ouest est en rez-de-chaussée surélévé, accessible par un escalier extérieur. Il devait abriter le logis. Le corps est, en simple rez-de-chaussée et surcroît devait être une dépendance agricole. Les charpentes ont été refaites. Les ouvertures sont très sobres, à linteau de bois. Seule une fenêtre a un encadrement de briques. Le moulin est situé à 150 mètres en contrebas. Il a un étage carré et un comble. Sa toiture, à longs pans, présente sur chaque pignon, une demi-croupe. Ses ouvertures, disposées sur les longs côtés en trois travées, ont des encadrements alternant brique et calcaire. L'entrée se fait par la porte percée sur le pignon sud-est. Elle est précédée d'un appentis ouvert, couvert aujourd'hui de tôles qui pouvait servir au chargement de la farine. Le coursier unique, directement alimenté par la rivière, a été en partie bouché. Seule son ouverture d'aval est visible : elle présente un arc surbaissé traité en granite taillé. Le mécanisme et les machines ont été en grande partie démontés. Au rez-de-chaussée subsiste la poquerie avec son muret circulaire encadrant l'axe moteur qu'entraînait la turbine. Les colonnes qui supportaient le plafond, renforcé à l'emplacement des meules, ont été supprimées de même que la plupart des roues de transmisson. Au nord quatre pignons sont cependant conservés, dont les deux qui faisaient tourner une courroie, autrefois sans doute reliée au générateur assurant l'alimentation électrique du moulin (pour l'éclairage essentiellement). Le régulateur de vitesse de la turbine est également en place. Au premier étage l'emplacement des anciennes meules est visible au sol. Dans le comble ne reste qu'une chambre à farine. Le corps de bâtiment moderne adossé au moulin au nord-est, en rez-de-chaussée, est partiellement couvert de planches de bois. Sa couverture est en tuiles mécaniques.

Mursschiste moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
grès moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
essentage de planches
Toitardoise, tuile mécanique
Étagesen rez-de-chaussée, en rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Énergiesénergie hydraulique turbine hydraulique
Typologiesmoulin de rive
États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Ravitaillement. Tableau des minoteries et moulins d'après l'importance de leur production, 1914, 1917.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 629
  • Ravitaillement. Liste des moulins et minoteries du département, 1935.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 630
  • Enquête préalable au contingentement de la production des moulins, 1936.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 631
  • Contribution des patentes : carnet des établissements industriels.

    1860 Archives départementales de la Mayenne, Laval : P 392
  • Reconstruction du moulin de Briacé, à Entrammes, 1875. Règlement du moulin, 1877.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 537
  • Vente à l'Etat du moulin de Briacé, à Entrammes, 1871.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 90260
  • Rôle général des anciennes contributions directes d'Entrammes, 1940-1972.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 1366 W 362-367
Documents figurés
  • Plans des 26 chaussées ou barrages situés dans la partie navigable de la rivière Mayenne / dessinés par L.-X. Deslandes de Lancelot. 1828. Album de 26 dess. : encre et aquarelle.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 466
  • Reconstruction du moulin de Briacé, à Entrammes : plan-masse de l'ancien et du nouveau moulin. 1875. 1 dess. : encre et aquarelle.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : S 496
  • Vallée et écluse de Briacé à Entrammes (Mayenne). Laval : Hamel-Jallier, 1er quart 20e siècle. 1 impr. photoméc. (carte postale). (Collection des sites pittoresques de la Mayenne).

    Musée du Vieux-Château, Laval
Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 1, p. 432
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.