Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine et écart - le Long-Gué, Pré-en-Pail

Dossier IA53000609 réalisé en 2005
Dénominationsmoulin à farine, écart
Aire d'étude et cantonMayenne - Pré-en-Pail
Hydrographiesla Mayenne
AdresseCommune : Pré-en-Pail
Lieu-dit : le Long-Gué
Cadastre : 1838 B1 69 à 75 ; 2018 YE 103, 104, 118, 131, 132 ; 2018 YI 7

D'après l'abbé Angot, un domaine de Loingué est cité aux francs-fiefs de Pré-en-Pail en 1313. Le hameau et le moulin figurent sur la carte de Jaillot (1706). En 1838, le lieu-dit comprenait le moulin (D 69), qui abritait probablement alors également le logis du meunier, et un bâtiment allongé divisé, à la suite d'une succession, en deux logis à l'est (D 73 et 74) et trois dépendances à l'ouest (D 70 à 72). S'ajoutaient au sud une dépendance isolée (D 75), qui appartenait au même propriétaire que celui du moulin, Etienne Poupard, domicilié au lieu-dit Azange, et abritait vraisemblablement l'étable-écurie-grange du moulin. L'ensemble était habité en 1846 par trois familles dont les chefs étaient, outre le meunier Julien Mégissier, cultivateur et fileuse. Le logis du meunier a été transféré en 1855 dans un nouveau bâtiment (matrices cadastrales, D 63). Les familles n'étaient plus que deux en 1881 et 1906. En 1904, le moulin disposait d'une force motrice utilisable de 12,33 chevaux et d'une force motrice utilisée de 7,28 chevaux. Le dernier meunier, Frédéric Richomme, a cessé son activité entre 1906 et 1911.

Le moulin et le logis-dépendance ont été construits à l'époque moderne (17e siècle?). Leurs ouvertures ont été en grande partie refaites (de même que l'arc aval du coursier) au milieu ou dans la seconde moitié du 19e siècle, puis pour certaines à la fin du 20e siècle. L'étable-écurie-grange a probablement été reconstruite ou complètement remaniée dans la seconde moitié du 19e siècle. Elle a été allongée d'un corps de bâtiments en parpaings dans les années 1950. Une maison a été construite à l'est du hameau, le long de la route, soit peu avant, soit peu après la première guerre mondiale.

Période(s)Principale : 17e siècle , (?)
Principale : milieu 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1855, daté par source

Le lieu-dit du Long-Gué est constitué de 5 bâtiments construits en moellons de grès avec aux angles du logis du meunier et à ceux du pignon est du moulin des chaînes en pierres de taille de granite gris. Le granite gris taillé se retrouve dans la majeure partie des encadrements de baies, à l'exception de ceux de l'étable-écurie-grange, dont les ouvertures ont des piédroits en moellons et des linteaux en bois, et du logis est dont les ouvertures, ainsi que les angles et le bandeaux d'étage, sont en brique. Les toitures sont en ardoise, sauf un pan du logis-dépendance refait en ardoises en fibrociment, et l'extension de l'étable-écurie-grange, couverte de tôle. Outre son second-œuvre en brique, le logis est se distingue des autres bâtiments par ses murs enduits et la demi-croupe de son pignon. Le moulin et la partie logis du logis-dépendance sont en rez-de-chaussée surélevé sur un étage de soubassement qui rattrape la déclivité du moulin. Leur comble est par contre dépourvu de surcroît contrairement à ceux de l'étable-écurie-grange et des deux autres logis. Le moulin était actionné par une ou deux roues en-dessus à augets, positionnées dans un coursier couvert et alimentées par un long canal dérivant de la Mayenne, désormais en grande partie asséché. D'après un témoignage oral, seul un axe de roue est aujourd'hui conservé.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille
grès moellon
moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toitardoise, tôle ondulée, matériau synthétique en couverture
Étagesen rez-de-chaussée surélevé, étage de soubassement, en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
toit à longs pans demi-croupe
Énergiesénergie hydraulique
Typologiesmoulin à dérivation
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Recensement de la population de Pré-en-Pail.

    1846, 1881, 1906, 1911 Archives départementales de la Mayenne, Laval : 6 M 340-343
  • Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties de Pré-en-Pail, 1838-1914.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 3 P 318
  • États de sections des propriétés non bâties et bâties de Pré-en-Pail, 1839.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : 3 P 944
  • Capacité des moulins : enquête sur la force motrice hydraulique, 1904.

    Archives départementales de la Mayenne, Laval : R 1846
Documents figurés
  • La Mayenne illustrée. Pré-en-Pail. Moulin du Longué. Pré-en-Pail : Davoust, 1er quart du 20e siècle.1 impr. photoméc. (carte postale).

    Collection particulière
Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 2, p. 713 ; t. 4, p. 570
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.