Dossier d’œuvre architecture IA85001762 | Réalisé par
  • inventaire topographique, Commune de Luçon
Monument à Pierre-Yacinthe Dumaine, rue de l'Hôtel-de-Ville
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Luçon (commune) - Luçon
  • Commune Luçon
  • Adresse rue de l' Hôtel-de-Ville
  • Cadastre 2005 AO 553
  • Dénominations
    monument
  • Appellations
    à Pierre-Yacinthe Dumaine
  • Dossier dont ce dossier est partie constituante

Ce monument - placé dans le jardin Dumaine, devant la façade nord de l'hôtel-de-ville - été élevé à la mémoire de Pierre-Hyacinthe Dumaine, grand bienfaiteur de la Ville de Luçon, décédé en 1872. La décision est prise dès 1876 par le Conseil municipal, mais le projet ne se réalisera qu'en 1895. Un projet, assez proche du résultat final, est dressé par l'architecte municipal Léon Ballereau le 14 mai 1892 ; cependant, l'élément déterminant semble, le 22 juillet suivant, la proposition que fait le sculpteur poitevin Jules-César Robuchon au maire de Luçon, d'exécuter un buste de Dumaine. Grâce aux lettres adressées par Robuchon au maire, nous connaissons l'évolution de l'oeuvre, à laquelle l'artiste ne commence à travailler qu'en 1894. Le modèle en terre cuite, d'après une photographie de Dumaine, est prêt fin 1894. La première épreuve et le moulage en plâtre sont faits à Niort début 1895. Le 20 février, le sculpteur et le maire passent un traité et, en mars suivant, le fondeur parisien E. Tassel procède à la fonte en bronze du buste. Peu après, celui-ci est placé sur un piédestal en pierre exécuté d'après le projet de l'architecte municipal Emile Bordelais, et l'inauguration du monument a lieu le 21 juillet 1895. Pendant la seconde guerre mondiale, le buste est porté sur la liste des statues destinées à être refondues pour soutenir l'industrie. Toutefois, avant la fonte du buste en 1942, une empreinte en plâtre et un moulage en simili-pierre sont exécutés par le plâtrier luçonnais Arthur Chabot, aux frais du Secrétariat général des Productions industrielles. C'est cette initiative qui permettra, à l'occasion du centenaire du legs Dumaine en 1972, de faire procéder à une nouvelle fonte en bronze du buste, par la fonderie RGJ de Saint-Herblain, en Loire-Atlantique.

Le piédestal est en calcaire ; le buste est en bronze.

  • Murs
    • calcaire
    • bronze
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • représentation non figurative
  • Précision représentations

    Le piédestal porte l'inscription : A H. DUMAINE LA VILLE RECONNAISSANTE 1895.

    Le buste porte la marque : FONDERIE RGJ ST HERBLAIN MARS 1972.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée ; E dépôt 128. Série 1 D. Délibérations du Conseil municipal, le 23 décembre 1876 (décision d'élever un monument à Pierre-Hyacinthe Dumaine), le 18 février 1895 (Robuchon a déposé la maquette à la mairie ; examen des plan et devis Bordelais pour le piédestal) et 20 avril 1895 (le buste est arrivé et va être placé sur un piédestal par Bordelais).

  • Ville de Luçon, archives du Service des Espaces verts. Boîte 1 : - Lettres de Jules Robuchon au maire, le 22 juillet 1892 (il propose ses services pour un buste de Dumaine), le 12 octobre 1894 (il va faire un modèle en terre cuite d'après une photo de Dumaine), les 25 janvier et 1er février1895 (la première épreuve en plâtre se fait à Niort), le17 février 1895 (le moulage en plâtre va être rapidement fait), le 27 mars 1895 (le fondeur parisien E. Tassel va procéder à la fonte, le buste sera prêt fin mars et Bordelais doit s'occuper du piédestal), et 5 avril 1895 (Tassel envoie le buste en bronze à la mairie). - Délibérations du Conseil municipal le 18 février 1895 (maquette de Robuchon à la mairie ; examen des plan et devis Bordelais pour le piédestal), et le 20 avril 1895 (le buste est à la mairie et va être placé sur un piédestal par Bordelais). - Projet de monument par Emile Bordelais, le 15 février 1895 (devis concernant le piédestal et devis de l'ensemble du monument). - Traité passé entre Jules Robuchon et le maire, le 20 février 1895, pour un buste en bronze de Dumaine mesurant 90 cm de hauteur, contre la somme de 1000 francs. - Documents de 1941-1943 sur la fonte du buste, celui-ci étant porté sur la liste des statues destinées à être refondues pour l'industrie, l'empreinte en plâtre et le moulage en simili-pierre faits par le platrier luçonnais Arthur Chabot aux frais du Secrétariat général des Productions industrielles.

Date d'enquête 2007 ; Date(s) de rédaction 2007
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général