Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, puis ferme, actuellement maison - les Champs-Huons, Saulges

Dossier IA53003297 réalisé en 2006

Fiche

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesétable, grange, remise
Dénominationsmanoir, ferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Meslay-du-Maine
AdresseCommune : Saulges
Lieu-dit : les Champs-Huons
Cadastre : 1838 G9 12 ; 1982 G 224

La seigneurie de Champhuon dépendait de la châtellenie de Ballée, en partie par la seigneurie des Trées. Gervais et Guillaume de Champhuon en sont seigneurs en 1376. Leurs descendants directs en restent propriétaires jusqu'au début du XVIe siècle. Elle passe ensuite dans les mains de plusieurs familles, en particulier les Mondamer et les Moustier au XVIIe siècle. Elle figure sur la carte de Cassini sous le nom de "Changion" comme simple ferme. Elle abrite actuellement un élevage de chiens de chasse. Du manoir de la deuxième moitié du XVe siècle subsistent une ancienne fenêtre convertie en porte et la cheminée du rez-de-chaussée. Une aile perpendiculaire a été adossée au bâtiment avant 1842. Au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, elle a été allongée pour servir d'étable-grange et le logis a été privé de son étage. D'après le propriétaire, la cheminée de l'étage a été remontée à la ferme de Pincesme à Ballée.

Période(s)Principale : 2e moitié 15e siècle
Principale : Temps modernes
Principale : 2e moitié 19e siècle

Le bâtiment principal, construit en moellons de calcaire marbrier enduits, est constitué de deux corps perpendiculaires. A l'est, l'ancien logis manorial, en rez-de-chaussée et comble à bas surcroît, depuis la suppression du premier étage, au nord, l'étable-grange en rez-de-chaussée et comble à haut surcroît. Les baies du logis et de la première partie de l'aile sont encadrées de calcaire ocre (de Bernay ?), celles de la deuxième partie de l'aile sont pourvues de piédroits en grosses briques et de linteaux en bois. La cheminée est pourvue de chaque côté d'un corbeau dont la partie inférieure a une forme de pyramide inversée. Son linteau a été refait en bois. La plaque de cheminée, rapportée, est ornée d'un blason mi-parti à deux lions portant de part et d'autre, réunis par un collier de Saint-Michel et à heaume au-dessus : à destre à lion, à senestre à trois têtes de cerf.

Murscalcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toittuile plate
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • CHAPPEE J. Archives du Cogner. Série E. Articles 145-262. Paris, Champion, 1907. Série E. Articles 145-262.

    Chartrier des Chesnais : fiefs des Trées, de Chantepie, etc..., art. 183, 186, 190, p. 141, 159, 175 ; Champhuon, art. 195, p. 181, 182
Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 1, p. 530 ; t. 4, p. 174
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Davy Christian

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.