Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Lude (Le) - Le Lude
  • Commune Chenu
  • Lieu-dit la Borderie
  • Cadastre 1812 B2 834  ; 1845 B3 578  ; 1947 B3 351  ; 2008 B3 351
  • Dénominations
    manoir
  • Parties constituantes non étudiées
    grange

En 1556, René de Laborderye passe marché avec de Rompain, marchand au Lude, pour terminer l'édification d'un pavillon et d'une tour attenante. Ce René de La Borderie est maître d'hôtel du roi de Navarre. Il fonde en 1573 une chapelle sous le vocable de Sainte-Catherine. En 1754, La Borderie est la propriété de Marie Madeleine de Petitjean (veuve de Louis Constantin de Pontoise chevalier seigneur de Gomer et la Borderie) et Marie Éléonore de Pontoise épouse de Benoit Gabriel Ruzé marquis d'Effiat. À cette époque, le manoir était beaucoup plus important qu'aujourd'hui.

Le logis était plus long (la tourelle d'escalier étant vraisemblablement placée au milieu) et il existait un portail. Les alentours étaient aménagés puisqu'il existait une charmille derrière la grange. La chapelle de ce manoir était placée sous le vocable de sainte Catherine et située, semble-t-il dans l'église de Chenu.

  • Période(s)
    • Principale : 16e siècle
  • Dates
    • 1556, daté par source

Il est difficile de restituer le logis d'origine. Néanmoins, on peut supposer qu'il était plus long et que la tourelle d'escalier était placée à l'arrière -ce qui est inhabituel dans le val de Loire. Aucune porte extérieure au rez-de-chaussée de cette tour. D'après une visite de 1754, on peut supposer que l'entrée principale placée au centre du logis sur la cour donnait dans un corridor ou couloir qui menait à l'escalier en desservant les salles attenantes. Cet édifice ne présente aucune clôture ni découpage savant de l'espace. La cave voûtée aperçue sous le hangar attenant au logis est accessible depuis la cave du logis actuel. Elle laisse supposer une extension importante du logis de ce côté là aussi.

  • Murs
    • calcaire
    • moellon
    • pierre de taille
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    1 étage carré
  • Couvrements
    • fausse voûte en berceau brisé
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • toit conique
    • pignon découvert
  • Escaliers
    • escalier demi-hors-œuvre : escalier en vis en maçonnerie
  • État de conservation
    inégal suivant les parties
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à étudier

A.D. 54 J 23 : à voir.

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Sarthe ; G 798. Paroisse de Chenu (1487-1779).

  • Archives départementales de la Sarthe ; 5 J 61. Fonds de la Borderie. Diverses ventes de rentes et enquête sur la métairie de la Vieille-Vallerie en Chenu (1482-1500) ; baux de la métairie de la Rousselière (1596-1617).

  • Archives départementales de la Sarthe ; 5 J 66-67. Fonds de la Borderie. Seigneurie de la Borderie : contrats, titres de rentes et cens assis sur divers lieux (1459-1779).

  • Archives départementales de la Sarthe ; 18 J 32-36. Seigneurie de Meré à Chenu : actes divers (1456-1787).

  • Archives départementales de la Sarthe ; 54 J 23. Fonds de la Société Historique et Archéologique du Maine. Seigneuries de Méré et de la Borderie : montrée du château de la Borderie, vente de la Rousselière, bail de la terre de Chenu, état de la seigneurie de Méré (14e s.-18e s.).

Périodiques

  • SALCH, Charles-Laurent. Donjons et manoirs du XIIe au XVe siècle en Maine oriental (Sarthe). Châteaux-forts d'Europe, n° 37-38, 2006.

    p. 57

Annexes

  • Archives départementales de la Sarthe. 5 J 61.
Date d'enquête 2008 ; Dernière mise à jour en 2008
Articulation des dossiers