Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maisons métalliques dites des Forges de Strasbourg (détruit)

Dossier IA72059029 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsForges de Strasbourg
Dénominationslotissement, maison
Aire d'étude et cantonMans (Le) - Le Mans
AdresseCommune : Le Mans
Lieu-dit : Maroc
Adresse : rue, de Poitou, rue de , Saintonge, rue de Touraine

Les pavillons métalliques des Forges de Strasbourg sont financés par l'Allemagne au titre des dommages de guerre en 1930. Raymond Talma et Béguin, architectes spécialisés dans la construction à bon marché, proposent les maisons des Forges de Strasbourg au maire du Mans. Ils dressent le plan d'implantation des 85 maisons. Elles reposent sur une dalle de béton (conservée aujourd'hui), avec solin en parpaing, une ossature métallique recouverte de plaques de tôle, et sont couvertes d'une toiture à deux pans et croupe en tuile mécanique. Elles se positionnent au centre de la parcelle et sont doubles. Elles sont composées d'une salle commune et de trois chambres. Ces maisons sont co-financées par la Ville du Mans et par la Caisse de retraite des chemins de fer de l’État, et sont réservées aux employés des chemins de fer.

Ces maisons de ce type sont exposées à l'Exposition de l'Habitation de 1934 au Grand-Palais, qui présente les évolutions en matière d'habitat à bon marché.

Du fait de leur caractère rudimentaire, elles sont détruites à partir de 1972. La dalle en béton et la clôture de jardin ont été conservées. De même, le réseau viaire de type cité-jardin, pensé lors de leur implantation par Talma et Béguin, a été gardé.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle , (détruit)
Dates1930, daté par source
Auteur(s)Auteur : Forges de Strasbourg
Forges de Strasbourg

Les forges de Strabourg sont fondées en 1919. A l'origine spécialisées dans la charpente métallique et la les machines industrielles, elles proposent à partir de 1926 du mobilier et des maisons métalliques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Talma Raymond
Talma Raymond (1894 - )

Architecte parisien formé à l'Ecole Nationale des Beaux Arts dans l'atelier d'Edmond Paulin puis de Pierre André. il s'associe à Roger Béguin en 1935 avec lequel il tient agence jusqu'en 1962.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

État de conservationdétruit

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives historiques de la SNCF, Le Mans ; D00223532. Dossier de construction et destruction des pavillons Angelika et Fillod, 1949-1973.

Bibliographie
  • GIBIAT, Samuel, ZUBER, Henri (co-dir.). L'aventure du rail en Sarthe Des origines à la régionalisation (1848-1972). Catalogue d'exposition. Le Mans : Conseil Général de la Sarthe, 2013. 160 p.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Ferey Marie
Ferey Marie

Chercheur auprès du Service Patrimoine de la Région des Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.