Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, garage de réparation automobile, 8 rue Georges-Clemenceau

Dossier IA85002216 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsmaison, garage de réparation automobile
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 8 rue
Georges-Clemenceau
Cadastre : 1836 C 1215 ; 2019 AI 683

A cet endroit s'élevait jusqu'au 19e siècle une des métairies qui servaient de base à l'exploitation des marais depuis les terres hautes dès avant les dessèchements du 17e siècle. La métairie du Ballet, dont les bâtiments et dépendances se situaient de part et d'autre de la rue, apparaît sur le plan cadastral de 1836. En dépendait aussi une cabane de marais, appelée le Ballet, au sud du bourg. En 1836, la métairie appartient à Aimée-Geneviève Parenteau La Voûte, veuve de Luc-Marc Savary des Forges, propriétaire à Fontenay-le-Comte, laquelle en a hérité de sa mère, née Aimée Savary, épouse de René Augustin Parenteau La Voûte. La métairie passe ensuite à son frère, René-Madeleine Parenteau La Voûte, commandant de la garde nationale de Fontenay-le-Comte, demeurant à Boisse. Il la transmet en 1841 à son fils, Paul-Martial qui la vend aussitôt aux enchères.

L'ancienne métairie disparaît sans doute peu après, lors de la construction d'une nouvelle maison, en 1842, pour le compte de Pierre Bonneau. Une autre habitation est édifiée en 1862 pour Jean Bonnaud (1815-1896) époux Jarrion, et un fournil est reconstruit en 1863 pour Mathurin Bonneau. Dans l'entre-deux-guerres, le lieu abrite un garage automobile tenu par Ernest Rivalland, garagiste et transporteur. En 1930, il fait installer un réservoir et une pompe de distribution d'essence. Le cadastre indique une nouvelle construction en 1940. Le garage a perduré jusqu'au début des années 2000.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle

La maison est située en alignement sur la voie, avec l'ancien atelier de réparation automobile dans son prolongement. Sobrement ornée d'un solin, la façade présente une travée d'ouvertures et deux baies au rez-de-chaussée. Les appuis des ouvertures sont saillants.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
TypologiesMaison attenante, 1/2
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée, 5 M 324. 1840-1939 : dossiers d'établissements classés, commune de Vix.

  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

Documents figurés
  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 303).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis