Dossier IA85002211 | Réalisé par
Suire Yannis (Contributeur)
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Maison, forge, 26 rue Georges-Clemenceau
Auteur
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de la Vendée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
  • Commune Vix
  • Lieu-dit Bourg
  • Adresse 26 rue Georges-Clemenceau
  • Cadastre 1836 C 1122 et 1123  ; 2019 AI 346
  • Dénominations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    cour

Cette maison a probablement été construite, pour partie au moins, au 18e siècle si l'on en croit la forme de plusieurs de ses ouvertures (linteaux en arc segmentaire). D'autres (linteaux droits) ont été reprises au 19e siècle. Elle apparaît sur le plan cadastral de 1836 et est alors divisée en deux logements, l'un au nord détenu par Pierre Lièvre, l'autre au sud par René Lièvre. L'ensemble de la maison devait être détenue par leur père, René Lièvre (1773-1831), ancien meunier, époux de Rose Meunier. Inventaire après décès de ses biens a été dressé le 4 août 1831 devant Me Baudry, notaire à Fontenay-le-Comte. Sa succession, le 19 janvier 1832, fait aussi apparaître un moulin à vent situé "près le Champ Carré". De l'autre côté de la ruelle, au sud, le plan cadastral de 1836 montre déjà des dépendances qui appartiennent alors, comme la maison, à Pierre et René Lièvre.

Dans la seconde moitié du 19e siècle, l'ensemble appartient à Jean Pouzin époux Jarrion, puis passe à son gendre, Louis Philippe (1853-1928), forgeron. En 1899, celui-ci construit ici une nouvelle forge (dans les anciennes dépendances au sud de la ruelle). En 1936, le tout passe à son gendre, Henri Gourdien. Quant à la maison, elle abrite vers 1950 l'atelier d'un cordonnier, Ernest Epron.

  • Période(s)
    • Principale : 18e siècle
    • Secondaire : 19e siècle

La maison est située en retrait par rapport à la voie, le long d'une petite venelle qui relie la rue Georges Clemenceau et la rue De Lattre de Tassigny. Sa façade présente deux baies au rez-de-chaussée, sans compter une troisième, murée, à linteau en arc segmentaire. Deux autres baies de la même forme se trouvent au comble, dont une murée.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    rez-de-chaussée, comble à surcroît
  • Couvrements
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
  • Typologies
    Maison attenante ; 0/2
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée ; 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

  • Archives départementales de la Vendée. 2 Q 6057. 1830-1832 : registre des déclarations de mutations du bureau de l'enregistrement de Maillezais (en ligne, vue 88/103).

Documents figurés

  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 303).

Date d'enquête 2019 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Vendée
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers