Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, auberge (?), 4 rue du Haut Quartier

Dossier IA72058793 réalisé en 2018

Fiche

Dénominationsmaison, auberge
Aire d'étude et cantonPays du Perche sarthois - Saint-Calais
AdresseCommune : Valennes
Adresse : 4 rue du
Haut Quartier
Cadastre : 1829 C4 584 ; 2018 AB 24

La maison figure sur le plan cadastral napoléonien de 1829. Selon le propriétaire, elle daterait du XVIIIe siècle avec un agrandissement en 1803 et aurait appartenu à la famille Lambert. Les archives confirment partiellement ces informations, car en 1807, Pierre Lambert, boulanger, demande effectivement à achever une maison commencée cinq ans auparavant. Quant au bâti, on note effectivement une légère différence de traitement des encadrements des ouvertures des deux travées de gauche et de la porte avec ceux des deux travées de droite. On peut supposer, selon toute vraisemblance, que la façade actuelle fut édifiée (ou remaniée) en deux temps assez rapprochés, peut-être à la fin du XVIIIe siècle et, de façon certaine, dans le 1er quart du XIXe siècle. La corniche et les lucarnes furent ajoutées sans doute pendant la seconde phase.

On retrouve Pierre Lambert en 1814 dans les délibérations municipales, il est cette fois-ci aubergiste : il semble donc probable que la maison ait servi d'auberge, ce que ses dimensions importantes et ses nombreuses petites chambres ont pu permettre. On trouve ensuite, dans le recensement de 1851, un certain Auguste Lambert, peut-être le fils de Pierre, "marchand de draps, étoffes et autres" résidant dans la rue du Haut Quartier. Selon les plans de la 2e moitié du XIXe siècle, l'importante propriété Lambert inclut également plusieurs bâtiments à l'angle des rues du Haut Quartier et de la Bonde, notamment l'ancien café au 2 rue du Haut Quartier. A cette époque, quelques retouches sont réalisées, peut-être le percement des fenêtres du pignon et le remplacement des cheminées en briques par d'autres en marbre. La date 1894 peinte sous l'escalier pourrait correspondre à une de ces modernisations.

Réhabilitée à la fin du XXe siècle et au début du XXe siècle alors qu'elle menaçait ruine, la maison a été débarrassée de constructions postérieures adossées. De nouvelles fenêtres ont été créées à l'arrière, une portion de la charpente et les cloisons intérieures en pan-de-bois ont été restaurées.

Période(s)Principale : 18e siècle, 1er quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Dates1803, daté par tradition orale
1894, porte la date

La maison, orientée au sud-est, possède quatre travées. Un sous-sol s'étend uniquement sous la partie droite de la demeure. La façade principale est pourvue d'ouvertures en arc segmentaire à encadrements en briques et d'une corniche également en briques. La toiture en ardoise est percée de deux lucarnes en bois, celle de gauche possède un linteau en arc segmentaire. D'un ancien four adossé à la maison, remplacé ensuite par une cuisine il ne reste que des vestiges : potager inclus dans le mur, arrachements d'un conduit de cheminée.

Restauré, l'intérieur a conservé ses cloisons à pan-de-bois. Au rez-de-chaussée, un couloir reliant la porte principale à la porte sur jardin sépare la cuisine (sur laquelle donnait le four) du salon. Il donne également accès à l'escalier droit en pierre du sous-sol et à l'escalier tournant en charpente desservant l'étage. Ce dernier est divisé transversalement par un couloir donnant sur plusieurs petites chambres, certaines avec cabinet. Un second escalier en bois, placé au-dessus du premier, monte au comble sous charpente à portiques.

Mursgrès moellon enduit
calcaire moellon enduit
silex moellon enduit
Toitardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvrementscharpente en bois apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier intérieur : escalier tournant en charpente
État de conservationbon état, restauré

Maison non visitée, en attente de rappel du propriétaire (parisien).

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 192 AC 84. 1854-1909 : voirie et alignement, bourg de Valennes.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 Mi 289. 1814-1936 : listes nominatives de recensement de population, commune de Valennes.

  • Archives municipales de Valennes. 1790 à nos jours : délibérations du conseil municipal de la commune de Valennes.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Barreau Pierrick
Pierrick Barreau

Chercheur auprès du Pays du Perche sarthois.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.