Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, atelier de charpentier de bateaux, 13 bis rue Nationale

Dossier IA85002047 réalisé en 2018

Fiche

Dénominationsmaison, atelier
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : L'Île-d'Elle
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 13 bis rue
Nationale
Cadastre : 1834 D 228 et 229 ; 2017 AB 30

Une maison figure déjà à cet endroit sur le plan cadastral de 1834. Elle appartenait alors à Louis Arnaud père. Placée au plus près de la rue Nationale, elle disposait d'une longue parcelle en jardin qui rejoignait la rivière Vendée. Parallèle à cette parcelle, un petit canal arrivait auprès de la maison. Selon le cadastre, la maison actuelle a été construite en 1867 pour le compte d'André Perreau.

En 1903, la maison, alors propriété des époux Robin, est achetée par Jean-Benjamin Durand (1874-1963) et son épouse, Léonie Auger (1874-1953). Charpentier de bateaux, Jean-Benjamin Durand était déjà installé depuis son mariage, en 1897, au bord de la rivière Vendée, plus en aval, à l'extrémité de la rue des Dames. Ce premier atelier étant trop petit, il acquiert donc en 1903 cette maison-ci, avec ses importantes dépendances et son accès à la Vendée, avec une cale pour l'amarrage des bateaux qu'il construit ou répare. Il se fait spécialiste des bateaux plats du Marais dont il standardise les caractéristiques et les gabarits, avec une production moyenne de deux gabares de 12 pieds par semaine. Il développe son activité grâce notamment à l'acquisition de scies mécaniques. Il forme son fils, Benjamin qui établit son propre atelier en 1921 à Marans (il est à l'origine du chantier naval Durand, actif sur le port de Marans). L'atelier de Jean-Benjamin Durand perdure quant à lui dans les mains d'un de ses descendants, Louis Durand, jusqu'en 1972.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

De l'ancien atelier de charpentier de bateaux, il ne reste que l'implantation de bâtiments et un petit hangar en métal, la plupart des bâtiments d'origine ayant disparu, remplacés par des constructions récentes. Ils étaient implantés le long d'un petit canal qui reliait la rivière Vendée à la rue Nationale, depuis lors comblé et remplacé par la ruelle. Une cale à bateaux marquant l'accès à la rivière. L'habitation, elle, demeure, au nord, au plus près de la rue Nationale. D'une architecture simple, elle présente deux travées d'ouvertures et quatre baies au rez-de-chaussée. Les encadrements sont saillants.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
TypologiesMaison attenante, 2/4
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 1222 à 1228, 3559. État de section et matrices des propriétés du cadastre de L'Ile-d'Ellle, 1835-1958.

  • Informations, documentation et notes de dépouillements d'archives communiquées par M. Jean-Claude Berton, L'Île-d'Elle.

Documents figurés
  • Plan cadastral de L'Île-d'Elle, 1834. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 111).

Bibliographie
  • DURAND, René, BOURDU, Daniel, BARBOT, Guy. 4 générations de charpentiers de bateaux. Marans et le Marais poitevin : un pays, une ville, un port, un chantier naval aux XIXe et XXe siècles. La Crèche : Geste éditions, 2012. 291 p.

    p. 198-202
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis