Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 7 place du Pilori

Dossier IA44004448 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Adresse : 7 place du
Pilori
Cadastre : 1819 Z 229 ; 1989 AK 174
Période(s)Principale : milieu 16e siècle
Principale : limite 17e siècle 18e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle

Le bâtiment se développe parallèlement à la place du Pilori suivant un axe longitudinal est-ouest. Il comprend rez-de-chaussée, étage et grenier. Une adjonction côté cour, au sud-est, complique la lecture du bâtiment.

Le rez-de-chaussée du pignon sur rue a conservé, sur son extrémité sud, deux montants moulurés, ainsi que deux baies plus au Nord, dont une bouchée, toutes couvertes d'un arc de décharge. La façade, perturbée par la devanture de la boutique tout comme les murs intérieurs entièrement dissimulés par la décoration, comporte à son extrémité orientale une section d'arc segmentaire présentant un important cavet, surmontée d'une petite fenêtre carrée bouchée. La porte extérieure nord-ouest, couverte d'un arc en plein cintre, résulte d'un remaniement, comme en témoignent les reprises de maçonnerie environnantes. Elle ouvre sur une vis à noyau de bois qui dessert l'étage et le grenier.

L'étage se répartit en deux parties équivalentes, de part et d'autre du mur longitudinal est-ouest. La moitié sud, très remodelée, ne comporte aucun élément ancien. Elle est accessible par un escalier extérieur en béton (vers 1931). Elle comporte dans l'extension sud-est une cheminée de marbre sur le mur oriental typique des années 1900.

La moitié nord, qui correspond au bâtiment d'origine, présentait anciennement sur son mur est une cheminée disparue dont il ne subsiste que la trace de l'ancrage dans le sol. Immédiatement au Sud, une porte, actuellement condamnée, traversait le mur oriental. Parmi les trois ouvertures de la façade nord, la plus à l'Est a été entièrement reprise en bois. Celles du Centre et de l'Ouest conservent une même suite de moulures douces sur le linteau et les montants. La double baie ouest s'organise autour d'un pilier central sur l'angle de la maison.

Si l'ensemble des portes a été changé autour de 1940, le plancher, avec ses lattes d'environ 20-25 cm de large est ancien. Les huisseries ont été récemment reprises sur le modèle précédent.

Le grenier, éclairé par une petite baie au sud-ouest, est accessible par la vis montant de fond. Il présente une charpente qui ne couvre que le bâtiment primitif et non l'extension sud-est. La panne faîtière orientée est-ouest reçoit deux arbalétriers arqués percés de trous tenus par un entrait retroussé et un poinçon. Une sablière au-dessus du mur gouttereau nord se situe au-dessus de la pénétration des arbalétriers dans la maçonnerie. Les pannes sont en partie des remplois ; reposant actuellement sur des échantignolles, elles étaient anciennement en partie embrevées dans les arbalétriers comme en témoignent les réserves ménagées sur leur face externe. Une seconde phase de charpente s'appuyant sur la précédente crée, à l'ouest, un retour perpendiculaire vers le sud.

Le pignon occidental accueille à son extrémité nord une figure humaine, appelée le « Bonhomme Guérande ». Le rampant saillant adopte un profil brisé.

Mursgranite
pierre de taille
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier en vis sans jour

Les éléments les plus anciens de cette maison sont placés autour du 15-16èmes siècles pour l'extrémité de pignon, dit Bonhomme Guérande, et autour de la mi 16ème siècle pour le trumeau d'angle entre les deux baies. Il apparaît que cette maison, étendue po

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Vincent Gil - Dufrêche Frédéric
Frédéric Dufrêche

Société Atemporelle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.