Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 7 chemin des Caves, Montsoreau

Dossier IA49010735 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • abri troglodytique
    • carrière
    • magasin de commerce

Cette maison témoigne des transformations de l'habitat perceptibles à la Maumenière, avec notamment le passage d'un habitat troglodytique à un habitat bâti. Elle est également notable en ce qu'elle est liée au chantier du pont de Montsoreau.

Elle est, enfin, l'une des ultimes constructions qui, au début du XXe siècle encore, témoignent du goût pour une architecture néoclassique de qualité à Montsoreau.

Parties constituantes non étudiéesabri troglodytique, carrière, magasin de commerce
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonFontevraud-l'Abbaye - Montsoreau - Saumur-Sud
AdresseCommune : Montsoreau
Lieu-dit : la Maumenière
Adresse : 7 chemin des
Caves
Cadastre : 1813 E 280 à 288 ; 2011 E 720 à 722

La maison, accolée à la paroi rocheuse de la Maumenière, intègre un habitat troglodytique préexistant, dont les éléments conservés semblent dater du XVIIIe siècle. Au-devant de cette cave demeurante fut construite une première maison, attestée en 1813. Il s'agit alors de la propriété du carrier Louis Babin. Vers 1825, Louis Babin agrandit la maison.

Le 13 août 1908, elle est acquise par Gustave Le Folcalvez, ingénieur des Ponts-et-Chaussées à Saumur, qui est chargé de conduire les travaux du pont de Montsoreau dont la construction est alors programmée. Le choix de cette maison s'explique du fait qu'elle surplombe le site où doit s'élever le pont.

Peu après son acquisition, Le Folcalvez transforme à son tour fortement le bâtiment, pour lui donner l'essentiel de son aspect actuel. Il la dote d'un confort moderne (W.C. intérieurs) en fait reprendre et agrandir l'élévation antérieure et la coiffe d'une terrasse d'où il peut à loisir suivre le chantier du pont, lequel débute à l'automne 1911.

La maison fut par la suite remaniée plusieurs fois par ses propriétaires successifs. La terrasse fut convertie en pièce, avec reprise complète de la couverture en un toit à longs pans. L'appentis ouest est l'extension la plus récente.

Relevant désormais de la même propriété, une carrière proche, dont l'exploitation remonte au XIXe siècle, fait partie de l'ensemble des sites d'extraction que l'on peut rattacher à la carrière de la Maumenière ; elle a été réaffectée en espace commercial (commerce de vins).

Période(s)Principale : 20e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Auteur inconnu attribution par source
Personnalité : Le Folcalvez Gustave commanditaire attribution par source

La maison est située à mi-coteau, où l'activité d'extraction était importante jusqu'au début du XXe siècle. Elle s'appuie à la paroi rocheuse.

La façade principale est encadrée de pilastres toscans colossaux qui portent un entablement qui, sans être d'une grammaire rigoureuse, intègre des éléments du vocabulaire toscan et dorique : architrave à cavet et réglet, frise à triglyphes et gouttes, cimaise. En partie haute, le muret de l'ancienne terrasse est aujourd'hui coiffé du pignon ajouté par la suite.

Les façades latérales sont enduites et on y observe des vestiges de pans plus anciens en moellons.

La distribution intérieure est complexe du fait qu'elle présente des différences de niveau et de structure dues à l'intégration d'un habitat troglodytique ancien. Des portes et fenêtres de ce qui était d'anciennes façades de ces pièces troglodytiques disposent de baies couvertes de plates-bandes délardées en arc segmentaire.

Dans la paroi rocheuse, près de la maison, subsistent des vestiges d'habitats troglodytiques.

Au-devant de la maison, le terrassement est conforté par des murs de soutènements, qui préexistaient aux transformations du début du XXe siècle.

Mursenduit
moellon
moyen appareil
Toitardoise
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • AD Maine-et-Loire. 4 Q 15353. Domaines, enregistrement, hypothèques. Registre de conservation des hypothèques, article n°30 (1908).

    Description de la maison, dans l'acte de vente du 13 août 1908, conclu entre Jenny Marie Louise Brunet, née Peltier (petite-fille et héritière par sa mère de Louis Babin) et Gustave Le Folcalvez, ingénieur des Ponts-et-Chaussées, demeurant à Saumur :

    un corps de bâtiment ayant une chambre haute, une basse, un grenier couvert d'ardoise, une grande cave où sont plusieurs écuries, un fenil, un four, boulangerie, puits, cave à vin, deux chambres en roc, friche et four au-dessus vers midi, grande cour et jardin en terrasse au devant du tout vers nord.

  • AD Maine-et-Loire. 4 Q 15862. Domaines, enregistrement, hypothèques. Registre de conservation des hypothèques, article n°17 (18 juillet et 21 août 1924).

    Description de la maison, dans l'acte de vente des 18 juillet et 21 août 1924, conclu entre Henri-Charles Le Folcalvez (fils de Gustave Le Folcalvez, mort en 1921) et Albert Jean Simon, directeur de l'imprimerie de Montligeon, demeurant à la Chapelle-Montligeon (Orne) :

    une maison située à la Maumenière, commune de Montsoreau, composée d'une grande chambre, d'un corridor et de water-closets au rez-de-chaussée, de deux chambres au 1er étage et d'une terrasse au-dessus, une grande cave dans laquelle sont plusieurs écuries, un four, une cuisine et arrière-cuisine en roc, un puits, une cave au vin, deux chambres en roc se tenant, friche au-dessus du côté du midi, cour et jardin en terrasse devant le tout et du côté nord.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Maine-et-Loire. 3 P 5 / 228 / 1 à 8. Cadastre. Etat des sections et matrices cadastrales.

    3 P 5 - 228 / 1 : page 39. 3 P 5 - 228 / 5 : cases 12 et 333. 3 P 5 - 228 / 8 : case 129.
  • AD Maine-et-Loire. 4 Q 15353, article 30. Domaines, enregistrement, hypothèques. Vente du 13 août 1908.

  • AD Maine-et-Loire. 4 Q 15862, article 17. Domaines, enregistrement, hypothèques. Vente des 18 juillet et 21 août 1924.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de Maine-et-Loire - Conservation départementale du patrimoine - Stalder Florian