Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 5 rue des Lauriers

Dossier IA44004303 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsagence bancaire
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Adresse : 5 rue des
Lauriers
Cadastre : 1989 AK 26

La construction de cette maison se situe entre1819 (réalisation du cadastre napoléonien) et 1862 (réalisation du plan d'alignement).

Période(s)Principale : 1ère moitié 19e siècle

Cette maison est construite à l'angle de la rue des Lauriers et la place du Vieux-Marché. Elle adopte un plan allongé avec un léger décrochement de la travée centrale des façades antérieure et postérieure. Elle est bâtie en moellon de granite enduit (façade postérieure et mur est) avec encadrements, chaînages d'angles, bandeaux de niveaux, entablement et corniche en calcaire taillé. La toiture d'ardoise à deux longs pans se termine en croupe à l'est. Le bâtiment comporte quatre niveaux (cave, rez-de-chaussée, étage carré, étage de comble). La façade sud, donnant sur la rue des Lauriers est percée de cinq travées de fenêtres rectangulaires. Au centre, un léger décrochement encadré de pilastres portant un fronton triangulaire met en valeur l'entrée du bâtiment. Un entablement et une corniche à denticules soulignent la pente de la toiture. La façade postérieure est traitée avec sobriété : absence de corniche denticulée et d'entablement. Le mur est, à l'angle de la rue, reçoit une fausse souche de cheminée en brique percée de deux fenêtres en plein cintre encadrant une baie aveugle.

Au Sud, dans la rue des Lauriers, la porte ouvre dans un vestibule avec l'escalier en pierre à rampe en bois et fonte. De part et d'autre s'organisent deux salons. Le salon le plus vaste se situe à l'est. Il conserve une cheminée en marbre. Le trumeau en plâtre est décoré de pilastres jumelés à chapiteaux corinthiens et palmiformes portant un entablement sculpté de guirlandes en bas relief. Au nord, le mur est aménagé de deux placards à chambranle orné de glyphes. Le plafond est souligné d'une corniche à denticules décorée d'un riche décor de palmes et de macarons. Le second salon, à l'est, est plus petit. Il conserve une corniche similaire mais légèrement moins complexe. Cette salle était autrefois doublée par une pièce étroite, peut-être un bureau. La salle à l'arrière de l'escalier, en fond de bâtiment, était peut-être la cuisine.

Au premier étage, l'escalier au centre du bâtiment donne sur un palier. À l'est, une grande chambre remplace peut-être deux petites chambres. On y observe une cheminée en marbre noir avec un trumeau en plâtre décoré d'une arcature en plein cintre à écoinçons ornés de figures allégoriques (personnages féminin ailés, tenant à la main épée et couronne). De part et d'autre, deux pilastres corinthiens portent un entablement à motifs végétaux en bas relief. À l'ouest, un vestibule ouvre sur un bureau (?) et une chambre. Cette dernière conserve une cheminée en marbre noir avec un trumeau en plâtre. Il est décoré par deux pilastres composites portant fronton triangulaire, encadrés de pilastres cannelés portant un entablement sculpté de grappes de raisin et de feuilles de vigne. La partie arrière de la travée centrale, en décrochement, à été remaniée à la fin du XXe siècle avec la pose de cloison. Il est probable qu'il s'agissait à l'origine d'un cabinet de toilette accessible depuis la grande chambre, le bureau (?) et le palier.

Les pièces privées du premier étage présentent un traitement moins riche qu'au rez-de-chaussée.

Le comble aménagé au XXe siècle était en partie occupé à l'origine par une chambre de bonne installée dans la travée centrale, à l'arrière du bâtiment. Cette grande chambre éclairée par une fenêtre en plein cintre possède une petite cheminée en marbre gris avec un trumeau décoré de colonnes ioniques jumelées l'une à côté de l'autre.

La cave possède deux accès, l'un sur la façade postérieure, l'autre à l'intérieur du bâtiment, dans la travée centrale.

Mursgranite
calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Étages1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
croupe

Cette maison bourgeoise présente une architecture et un décor influencé par le style directoire caractérisé par l'imitation des modèles antiques et Renaissance. Cette influence est visible tant à l'extérieur sur la façade principale (travée centrale sous

Statut de la propriétépropriété d'une société privée
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Dufrêche Frédéric
Frédéric Dufrêche

Société Atemporelle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.