Dossier d’œuvre architecture IA85002484 | Réalisé par
Suire Yannis (Contributeur)
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
Maison ; 38 rue du Four
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de la Vendée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
  • Commune Maillé
  • Lieu-dit Bourg (le)
  • Adresse 38 rue du Four
  • Cadastre 1835 B 1282, 1283, 1284, 1285, 1293  ; 2020 B 1140, 1151, 1382, 1765, 1386

Le plan cadastral de 1835 montre l'existence, à la place de la maison et de son aile sud-ouest, de trois habitations différentes, appartenant l'une à Jean Chasseriau, l'autre à Pierre Guérin, et la troisième à Jean Ristord. La remise située encore aujourd'hui à l'est de la cour, le long de la rue du Four, figure aussi sur le plan : elle appartenait alors à René Girard, boulanger. Le cadastre mentionne diverses reconstructions à la place de la maison actuelle dans les années 1860, mais la maison semble avoir été construite dans les années 1880-1890. Elle appartenait alors à Pierre Plaire (1821-1914), aubergiste, époux de Honorée Charrier, puis à leur fils, Honoré Plaire (1859-1920), boulanger, époux de Marie Richard. L'aile nord-ouest a dû être ajoutée vers 1950. A cette époque, la maison était détenue par le neveu d'Honoré Plaire, Herbert Richard, dirigeant de la scierie industrielle de Maillé.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle, milieu 20e siècle

La maison est située en retrait par rapport à la voie, en arrière d'une cour dans laquelle se trouve une grande remise (garage). La maison comprend un corps principal de bâtiment, à un étage, et deux ailes à l'arrière, en simple rez-de-chaussée. Le corps principal (fin du XIXe siècle) comprend un étage, sous un haut toit à croupes orné d'épis de faîtage et encadré par des souches de cheminées en brique et pierre. Une corniche mouluré couronne la façade et un solin en parement de faux moellons de granite équarris en souligne la base. La façade présente par ailleurs trois travées d'ouvertures, avec encadrements saillants. L'aile postérieure sud-ouest, en simple rez-de-chaussée, présente les mêmes éléments de décor que le corps principal dont elle est sans doute contemporaine. L'aile nord-ouest quand à elle est caractéristique des constructions d'architecture moderniste des années 1950 : toit en terrasse, lignes sobres et épurées, espace en retrait, angle arrondi formant comme un bow-window...

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    1 étage carré
  • Couvrements
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
  • Typologies
    Maison indépendante ; 3
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée ; 3 P 1460 à 1465, 3578, 3579 (complétés par les registres conservés en mairie). 1836-1914 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Maillé.

Documents figurés

  • Plan cadastral de Maillé, 1835. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 132 ; complété par l'exemplaire conservé en mairie).

Date d'enquête 2020 ; Date(s) de rédaction 2021
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Vendée
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers