Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 3, 5 rue Pitre-Chevalier, Paimbœuf

Dossier IA44004567 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 3, 5 rue
Pitre-Chevalier
Cadastre : 1810 234 à 243 ; 1999 A 2ème feuille 233 ; 1855 ; 2094 2095

Le registre de la propriété foncière de 1791 mentionne sur cette emprise une maison de 14 pièces appartenant aux héritiers du constructeur de navires Guesdon du Rortais ainsi que des magasins, des chantiers et un jardin. De récents travaux conduits au n° 3 ont fait apparaître la possible date d'une première construction en 1753. L'ensemble actuellement composé de deux unités d'usage derrière une seule façade sur la rue, la première à l'est (n° 3) de trois travées, la deuxième à l'ouest (n° 5) constituée d'un long corps de bâtiment perpendiculaire à la rue (de deux travées sur cette dernière), a été divisé et remanié dans la première moitié du XIXe siècle (doublement du corps sur la rue et surélévation vraisemblable de l'ensemble). Les deux escaliers en charpente, l'un desservant le n° 3, le second à deux volées desservant le n° 5 en témoignent. L'annexion de l'actuelle maison n° 3 à la caserne de la gendarmerie (à l'est) a définitivement partagé le corps sur la rue en deux unités distinctes (n° 3 et n° 5) un mur de refends perpendiculaire à la rue ayant remplacé à la fin du XIXe siècle une simple cloison (voir illustrations jointes)Projet de modification de la maison n° 3, P. Etève, 1895.Projet de modification de la maison n° 3, P. Etève, 1895.La rue Pitre-Chevalier au début du XXe siècle, vue prise vers l'aval.La rue Pitre-Chevalier au début du XXe siècle, vue prise vers l'aval. Le corps secondaire en appentis à usage de buanderie, adossée au pignon sud du n° 5, pourrait dater de ce remaniement ainsi que le long corps de bâtiment à usage d'atelier (?) situé à l'ouest de la cour parallèlement à la rue du Docteur-Colomb. Un deuxième corps mitoyen parallèle à ce dernier du côté de la rue a été récemment détruit.

Période(s)Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle

La maison (n° 5) est composée du corps sur la rue (une pièce double en profondeur) articulé par un escalier en charpente à balustres (4e travée depuis la rue) à un corps simple en profondeur composé de trois pièces en enfilade ouvertes sur la cour à l'ouest. Un deuxième escalier, droit, récent, permet un accès à l'étage à partir de l'extrérmité sud. Les deux pièces situées au rez-de-chaussée du corps sur la rue, à usage récent de bureaux, sont directement accessibles depuis la cour (3e travées).

Mursgranite
moellon
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
croupe
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant à retours avec jour en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre de la contribution foncière. Section du haut Paimbœuf. Art.49. Propriétaire : Guesdon du Rortais. Nature de la propriété : une maison contenant quatorze pièces, plusieurs magasins, chantiers, jardin, imposée 700 livres. 1791.

    Archives communales, Paimbœuf
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.