Dossier d’œuvre architecture IA85001795 | Réalisé par
  • inventaire topographique, Commune de Luçon
Maison, 27 rue des Gentilshommes
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Luçon (commune) - Luçon
  • Commune Luçon
  • Adresse 27 rue des Gentilshommes
  • Cadastre 1816 K 484-486  ; 1845 B 1168-1170  ; 2005 AM 46
  • Dénominations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    communs, jardin

En observant ses façades sur rue et sur cour et en comparant les plans cadastraux anciens et actuel, on pourrait penser que cette maison a été entièrement reconstruite au cours de la seconde moitié du XIXe siècle ou au début du XXe. Les conclusions sont totalement différentes lorsque l'on pénètre à l'intérieur. En fait, on est en présence d'une demeure du XVIIIe siècle à cour antérieure sur rue, pourvue vers 1900 d'une enveloppe moderne. Lors de cette campagne, la maison a été surélevée, la cour antérieure a été construite, les façades sur rue et sur cour ont été refaites ; en outre, certains éléments intérieurs (escalier, cheminée, dessus de porte) ont été surdécorés. La date 1902 sur une porte du vestibule fait référence à ces travaux et le monogramme JM (ou JJM) sur le balcon est celui du commanditaire (non identifié). En revanche, il est difficile de savoir à quoi correspond la date 1614 accompagnant le millésime 1902. Notons enfin que la maison du XVIIIe siècle possède un sous-sol plus ancien (cuisine basse et cellier dans la partie ouest et cave plus à l'est) ; enfin, l'écurie, la remise et un autre jardin se trouvaient à l'emplacement de l'actuel 37, rue Emile-Zola. Sans document y faisant allusion, il est difficile de dater la campagne du XVIIIe siècle ; en comparant l'escalier avec certains escaliers luçonnais datés, on pencherait pour le troisième quart du siècle. On sait qu'une vente a eu lieu en 1785 ; la maison passe alors de la famille de Maynard - probable constructeur - au chevalier de Loynes de la Coudraye. A la Révolution, la demeure est mise en vente comme bien national provenant de noble émigré ; elle est acquise en 1794 par Henry Julien Michel Chevallereau. En 1816 et 1845, lors de la levée des plans cadastraux, elle appartient à la famille Escallier Maigre. Comme plusieurs autres de la rue, la maison ressortissait de deux fiefs, le fief de l'évêque et le fief de la Roulière.

  • Période(s)
    • Principale : 2e moitié 18e siècle
    • Principale : 1er quart 20e siècle
  • Dates
    • 1614, porte la date
    • 1902, porte la date
  • Murs
    • calcaire
    • enduit
    • moellon
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    sous-sol, 1 étage carré
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Escaliers
    • escalier dans-œuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
  • État de conservation
    restauré
  • Techniques
    • ferronnerie
    • sculpture
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Éléments remarquables
    escalier

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée ; 3 E 49/54 (étude Jouanneau). Vente de la maison par Maynard, baron du Langon, au chevalier de Loynes de la Coudraye, le 25 novembre 1785 ; l'écurie, la remise et un autre jardin se trouvent de l'autre côté de la rue Emile-Zola.

  • Archives départementales de la Vendée ; 1 Q 200. Procès-verbal d'estimation de la maison en vue de sa vente comme bien national, le 8 thermidor an II (26 juillet 1794).

  • Archives départementales de la Vendée ; 1 Q 584, n° 42. Acte d'adjudication de la maison, vendue comme bien national, le 15 vendémiaire an III (6 octobre 1794), à Henri Julien Michel Chevallereau.

Documents figurés

  • Extrait du plan terrier d'environ 1780 : Cens et rentes dues à l'évêché sur quelques maisons. (Archives départementales de la Vendée ; 1 G 24).

  • Plan cadastral de 1816. (Archives départementales de la Vendée ; E dépôt 128, 1 G 3).

Date d'enquête 2009 ; Date(s) de rédaction 2009
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
Dossiers de synthèse
Articulation des dossiers