Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 21, 23 rue Pierre-Jubau, Paimbœuf

Dossier IA44004680 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 21, 23 rue
Pierre-Jubau
Cadastre : 1810 203 ; 1999 A 2ème feuille 394 ; 396 ; 2105 à 2108

La présence de Jean-Baptiste Lecour Grandmaison, agent de change pour le roi, est signalée à Paimbœuf en 1753, l'année de l'achat, quai Gautreau, d'une maison appartenant à Jean Boudet (interprète) demeurant à Couëron. En 1767, il est membre du général de paroisse et qualifié de négociant. Il investit dans le lotissement créé par Michelle Grou et arrente le 12 novembre 1779 deux parcelles de 48 pieds (15,55 m) de face sur l'actuelle rue Pierre-Jubau, l'une d'elle située à l'angle des rues Pierre-Jubau et Pierre-Chevry (ancien chemin du Bois-Gautier). Les travaux commencent dès 1780, une maison d'habitation à l'angle, un portail sur chacune des deux rues permettant l'accès au reste du terrain arrenté. L'installation d'une forge dans la cour condamne ultérieurement le portail du côté de la rue Pierre-Chevry et voit, en 1785, la construction sur la rue Pierre-Jubau, à l'est du portail actuel, d'une boutique et d'un logement (n° 21) à l'attention du forgeron (Guillaume Cornet). En 1791, le registre de la contribution foncière mentionne la maison d'angle et la maison n° 21. Il signale également 24 chambres ou boutiques avec greniers. Il semble, que comme le négociant voisin à l'ouest (n° 25), Lecour Grandmaison ait fait construire une série de petits logements de rapport d'une pièce sur la rue Pierre-Chevry. La rénovation de la maison d'angle a été entreprise en 2001. Elle est aujourd'hui divisée en nombreux logements destinés à la location.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle

La maison d'angle de deux étages carrés était accessible depuis la rue Pierre-Chevry avant travaux par deux allées, deux escaliers en charpente droit desservant les étages (détruits).

Mursgneiss
granite
tuffeau
moellon
Toittuile mécanique, ardoise, ciment amiante en couverture
Plansplan régulier en L
Étages2 étages carrés, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
appentis
Escaliersescalier hors-œuvre : escalier tournant à retours sans jour en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • AD Loire-Atlantique. 4 E 9O/44 : Etude de Me Trastour. Bail de location passé entre J.B. Lecour Grandmaison et le forgeron Guillaume Cornet sur la boutique et le logementà construire sur la rue Pierre-Jubau (n° 21). 22 septembre 1785

    () Une boutique donnant sur la rue neuve, chambre au midi d'icelle séparée par une cloison à l'endroit où le désirera le preneur ; au bout de ladite chambre vers midi il y aura une petite cour de la largeur d'environ cinq pieds ; au bout de ladite cour une autre chambre d'environ dix pieds à prendre de ladite cour en allant vers midi et une autre separée par une cloison ; le tout en l'alignement l'une de l'autre en la cour dudit Lecour le long du mur qui le sépare d'avec Mathurin Hervé et ayant les dits appartements environ treize pieds quatre pouces de large ; que ledit Lecour s'oblige de faire bâtir pour la St Jean Baptiste prochaine à ses frais, pour y loger le dit Cornet ; les chambres seront planchées audessus avec un faux grenier en lesquels on montera avec des échelles et les places carrelées à l'exception de la boutique qui ne sera même pas planchée audessus. Le bailleur s'oblige de faire dans la cour du coté du Sieur Hervé un apentis couvert seulement pour placer le charbon du preneur et de l'autre coté des petites comodités ; Lesdites chambres et boutique auront chacune une cheminée. Droit de puisage au puits qui est en la grande cour du bailleur.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude de Me Jacques Charles Trastour aîné. Arrentement des lots au sud de la rue Destin et de la rue Neuve proposé par François Devarneau, demeurant rue de l´'Eglise à Paimbœuf et procureur de Michelle Grou demeurant au Port au Vin de Nantes. Actes passés entre le 1er octobre 1779 et le 8 décembre 1779. Arrentement du n° 21 et n° 23 de la rue à Jean-Baptiste Lecour Grandmaison négociant et changeur du roi le 12 novembre 1779.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/41
  • Etude de Me Trastour. Aveu rendu au marquisat de la Guerche par Michelle Grou sur la rente due par Jean-Baptiste Lecour Grandmaison.15 février 1780.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/42. Article 173
  • Etude de Me Frèrejouan. Marché passé par Jean-Baptiste Lecour Grandmaison, changeur du roi et négociant, pour l'extraction de 200 toises de pierre dans une carrière proche de celle ouverte par René Averty près du champ de foire de la ville, au preau du murier. 5 novembre 1780.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 51/27
  • Etude de Me Frèrejouan. Marché passé par Jean-Baptiste Lecour Grandmaison et René Averty pour l'extraction de la carrière de René Averty de 150 toises de pierre. 25 mai 1782.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 51/29
  • AD Loire-Atlantique. 4 E 90/43 : Etude de Me Trastour. Différents baux de location sur des pièces accessibles depuis la rue du Bois Gautier (actuellement rue Pierre-Chevry) passés en 1784 et 1785 avec des artisans : vitrier, scieur de long, maréchal-ferrant, J.B. Lecour Grandmaison demeurant dans son appartement sur la rue Pierre-Jubau. En 1785, construction sur la cour de cloisons en pan de bois condamnant le grand-portail sur la rue du Bois Gautier afin d'isoler une forge.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/43
  • Etude de Me Trastour. Bail de location passé entre J.B. Lecour Grandmaison et le forgeron Guillaume Cornet sur la boutique et le logementà construire sur la rue Pierre-Jubau (n° 21). 22 septembre 1785.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/44
  • Registre de la contribution foncière établi en 1791, état de section n° 1. Numéro de la propriété : 117. Propriétaire : Jean-Baptiste Lecour, négociant. Nature de la propriété : sur la rue Neuve, six boutiques, douze chambres et greniers ; sur la rue du Bois Gautier, onze chambres et greniers, forge, cellier et magasin ; plus vingt quatre chambres ou boutiques avec grenier cellier et cour. 1700 livres.

    Archives communales, Paimbœuf
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.