Dossier d’œuvre architecture IA44004638 | Réalisé par
Lelièvre Françoise
Lelièvre Françoise

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique
Maison, 20 quai Eole, Paimbœuf
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Paimbœuf (commune)
  • Commune Paimbœuf
  • Adresse 20 quai Eole
  • Cadastre 1810 42, 37  ; 1999 A 1ère feuille 33

La parcelle considérée est située entre deux séries de parcelles arrentées les unes à l'est en 1684, les secondes à l'ouest à partir de 1693. La première maison élevée sur ce terrain est acquise en 1787 par un capitaine de navires, Pierre Joseph Herpin ; il s'agit alors de deux corps de bâtiment distincts : une maison d'un étage de deux pièces par niveau ouvrant sur la rue et, sur la cour, deux pièces hautes situées au-dessus de deux celliers, accessibles par un escalier extérieur en pierre. La maison actuelle a été reconstruite à la fin du XVIIIe siècle, vraisemblablement avant 1791, comme le suggère la déclaration contenue dans le registre de la contribution foncière.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 18e siècle

La maison se compose de deux corps de bâtiment perpendiculaires articulés par un corps d'escalier. Le corps principal sur la rue comprend deux pièces au rez-de-chaussée séparées par un couloir traversant décentré et deux pièces à l'étage isolées de la façade postérieure par un couloir parallèle à cette dernière commandant l'accès aux deux pièces. Le corps secondaire couvert en appentis n'est pas aligné au nu du pignon ouest du corps principal mais en saillie vers l'ouest derrière la façade postérieure de la maison adressée n° 21 quai Eole (maison datant de la première campagne de construction). Il comprend une pièce par niveau ouverte sur la cour à l'est. Au sud du corps secondaire a été récemment construite au rez-de-chaussée, une simple pièce en appentis ouvrant sur le jardin à usage de cuisine. Un escalier en charpente (XVIIe siècle) originaire d'une autre région a récemment remplacé l'escalier en charpente à balustres d'origine.

  • Murs
    • gneiss
    • granite
    • tuffeau pierre de taille
    • moellon
  • Toits
    ardoise
  • Plans
    plan régulier en L
  • Étages
    1 étage carré, comble à surcroît
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • appentis
  • Escaliers
    • escalier hors-œuvre : escalier tournant à retours sans jour en charpente
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Etude de Me Baullin. Achat d'une maison consistant en deux chambres séparées par une allée privative et deux chambres au-dessus, dans la cour, deux celliers et deux chambres accessibles par un escalier en pierre, par Pierre-Joseph Herpin, capitaine de navire et Catherine Giraudeau, pour 2800 livres. 19 septembre 1787.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 1/5
  • Registre de la contribution foncière établi en 1791, état de section n° 2 . Numéro des propriétés : 125. Propriétaire : Herpin, capitaine de navire. Nature de la propriété : trois chambres basses, trois chambres hautes, greniers, deux cabinets de travail, celliers, cour et jardin.

    Archives communales, Paimbœuf
Date d'enquête 2004 ; Date(s) de rédaction 2004
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
Lelièvre Françoise
Lelièvre Françoise

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.