Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 2, 4 rue Saint-Michel

Dossier IA44004450 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGuérande - Guérande
AdresseCommune : Guérande
Adresse : 2, 4 rue
Saint-Michel
Cadastre : 1819 Z 138 à 140 ; 1989 AK 117, 118

Maison construite dans le premier quart du XVe siècle, plus précisément vers 1400, comme l'atteste les analyses dendrochronologiques effectuées en 2010 sur les deux charpentes du comble : la première démontrant un abattage des bois à l'automne-hiver 1399-1400, la deuxième, un abattage dans le courant de l'année 1400.

Période(s)Principale : 1er quart 15e siècle

À proximité de la place Saint-Michel, cette maison fait saillie par rapport aux constructions attenantes. Elle se compose de deux parties : l'une parallèle à la rue, l'autre perpendiculaire, accolé à l'arrière. Cette dernière est accessible par un passage donnant dans une cour fermées de bâtiments.

Le rez-de-chaussée de la partie donnant dans la rue Saint-Michel a été fortement remanié ; il est depuis longtemps séparé en deux commerces largement ouverts de vitrines. Le premier étage est construit à pan de bois.

La sablière de plancher repose, à l'angle nord-est, sur trois consoles de bois moulurées. Un petit décor érodé, peut-être un visage, subsiste immédiatement au-dessus. Un autre ornement, visible dans la partie supérieure du même angle, est également à noter, preuve de la large conservation de la structure originelle de la maison.

Au premier étage, les travaux opérés en 2006 ont permis d'observer dans le mur nord les poteaux entre sablière basse et haute, poteaux par ailleurs encore visibles dans la moitié est de la maison. Chaque support soutient la sablière externe ainsi qu'une ferme. L'extrémité nord de l'entrait de la seconde ferme en partant de l'Ouest, épaulée par un aisselier interne, est ornée d'un engoulant visible entre faux plafond et plancher des combles. La charpente est à chevron portant ferme. De chaque côté, une jambette et un aisselier courbes rejoignent le faux-entrait et le poinçon. Ce dernier porte une moulure prismatique à sa base et sous le faux entrait. Les pannes, embrevées sur l'extérieur des arbalétriers dans un premier temps, sont actuellement portées par des chantignolles. Signalons que cette charpente interrompt la charpente du bâtiment longitudinal et perpendiculaire qui se développe contre la moitié occidentale de la façade sud.

Le pignon ouest présente l'arrachement d'une ancienne hotte de cheminée non visible aux niveaux inférieurs- modifiée par l'ajout d'un conduit de briques.

La seconde partie, accolée perpendiculairement contre la façade arrière est une construction de granite enduit à rez-de-chaussée, étage carré et comble. Une venelle étroite sépare ce bâtiment de la maison qui borde la ruelle du Vieux Marché aux Grains (AK 454 du cadastre de 1989). Le mur ouest présente une fenêtre en demi croisée avec linteau délardé d'un arc en accolade. Elle conserve un vantail de bois que le style attribue au XVIIe siècle. Une rupture de parement atteste que l'extrémité sud est une extension. Sur le pignon, au troisième niveau, deux corbeaux de granite flanquent une petite fenêtre rectangulaire chanfreinée. Leur vocation est inconnue. L'intérieur de cette partie ne conserve pas d'élément ancien visible.

Mursgranite
pierre de taille
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans

En 2006, une partie de la façade a vu sa sablière basse, très érodée, remplacée. L'étage a reçu un pan de bois totalement exogène qui a amené la suppression du poteau nord-ouest soutenant la ferme occidentale. Cette demeure importante, qui rassemblait an

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LE DIGOL, Yannick, BERNARD, Vincent, COUTURIER, Yann. 2-4 rue Saint-Michel. Rapport d'étude dendrochronologique, Rennes : Dendrotech, n° DT-2010-029, septembre 2010.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Ville de Guérande - Dufrêche Frédéric
Frédéric Dufrêche

Société Atemporelle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Vincent Gil