Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 17 rue Pitre-Chevalier, Paimbœuf

Dossier IA44004571 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 17 rue
Pitre-Chevalier
Cadastre : 1810 222 ; 1999 A 2ème feuille 1515

Le terrain sur lequel les maisons n° 15 et n° 17 ont été élevées a été arrenté par le duc de Villeroy le 5 janvier 1723 à un aubergiste Pierre Leroy et immédiatement cédé. Il était alors indiqué qu'il était borné par un cimetière où étaient enterrés les Hollandais sans toutefois en préciser l'orientation. Un vitrier, Jean Gilbert, héritier du deuxième propriétaire déclare en 1764 une maison composée d'une boutique et d'une pièce au-dessus, un cellier et des pièces en appentis. En 1779, un boulanger, Antoine Rigaud, acquiert la maison dont la description renvoie à la maison actuelle, un étage carré et un comble à surcroît (dit grenier). L'année suivante il déclare au sud un corps de bâtiment à usage de boulangerie. L'ensemble est revendu en 1781 à un menuisier Antoine Colomb. La carte postale éditée au début du XXe siècle atteste la permanence de la boulangerie. Elle sera déplacée au cours de la seconde moitié du XXe siècle dans l'entrepôt situé à l'ouest, l'ancienne boutique servant désormais de garage. Au sud de la maison, au fond de la ruelle séparant les maisons n° 15 et n° 17, se trouve un corps de bâtiment en appentis habitable élevé à la charnière des XVIIIe et XIXe siècles, mitoyen au nord avec un second corps qui a pu abriter les fours de la boulangerie (partiellement détruit).

Période(s)Principale : 2e moitié 18e siècle

L'étage de la maison n° 17 est accessible à partir de la ruelle par un escalier en charpente. Le corps de bâtiment en appentis situé au sud, ouvert sur la ruelle, est constitué d'une pièce avec cheminée par niveau, la deuxième sous charpente accessible par un escalier droit en charpente.

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesétage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesappentis
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude de Me Baullin. Attournance par Jean Gilbert, vitrier au bourg du Pellerin d'une maison consistant dans une boutique, une pièce au-dessus, un cellier, des pièces sur la cour, un jardin et un pré. 1er septembre 1764.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 1/4
  • Etude de Me Baullin. Contrat de vente passé entre jean Gilbert et Antoine Rigaud, boulanger : une maison consistant en une boutique, une pièce à l'étage et un grenier, au sud une cour et un jardin, borné au sud par les héritiers de Mathieu Denis, constructeur de navire. 17 mars 1779.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 1/5
  • Etude de Me Trastour. Attournance par Antoine Rigaud, marchand boulanger : une maison d'une boutique, une pièce à l'étage, un grenier bornée à l'est de l'autre côté de l'allée par les héritiers Plaud et Pierre Bourgeois, constructeur de navire, au sud par Pierre Bourgeois (latrines). 25 août 1780.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/42
  • Etude de Me Frèrejouan. Vente par Antoine Rigaud à Antoine Colomb, menuisier, d'une maison composée d'une boutique, une arrière-boutique, un pièce et un cabinet à l'étage, un grenier ; au sud, une boulangerie contenant deux fours et une soute à biscuits au-dessus, le tout couvert d'un grenier. 31 juillet 1781.

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 51/28
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.