Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 15 quai Edmond-Libert, Paimbœuf

Dossier IA44004550 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 15 quai
Edmond-Libert
Cadastre : 1810 254 ; 1999 A 3ème feuille 2218 ; 616

Le terrain a pu être arrenté par la duchesse de Lesdiguières, le 23 février 1671 à un chirurgien, Lazare Pernuit sieur de la Mare. Le commanditaire de la maison actuelle (reconstruite en 1768), René Gicquiau, un marchand de vin et d'eau de vie en gros, la revend près de vingt ans plus tard à un capitaine de navire, Pierre-Joseph Herpin. R. Gicquiau tenait ce bien de deux conseillers du roi, l'un magistrat, le second contrôleur à l'hôtel des monnaies de Nantes auxquels il acquittait une rente.

Période(s)Principale : 3e quart 18e siècle
Dates1768, daté par source

La maison aujourd'hui en U a été construite à l'origine sur un plan en L. Sur un fonds équivalent au double de la parcelle courante, la maison traversée par un couloir central, d'un étage carré et d'un comble à surcroît, comprend deux pièces par niveau, celles du premier étage éclairées chacune par deux baies centrées ; à l'ouest, perpendiculairement au corps principal s'étirent deux pièces en appentis dont l'ancien corps de l'escalier hors-œuvre. Un nouvel escalier en œuvre en charpente a récemment remplacé l'ancien (les balustres ont servi à la fabrication de mobilier). Un corps secondaire comprenant une grande pièce à l'étage entièrement vitrée sur le jardin a récemment été élevé à l'est de la cour. Des travaux concernant la façade sur la rue ont fait disparaître les arcs segmentaires des baies encore visibles sur la carte postale prise au début du XXe siècle ; deux garde-corps en fonte filant chacun sur deux baies ont remplacé dans la seconde moitié du XIXe siècle les allèges (ou les balconnets en fer forgé ?) du premier étage. Deux garages ont remplacé les deux boutiques.

Mursgneiss moellon enduit
granite moellon enduit
Toittuile mécanique
Plansplan régulier en L
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesappentis
toit à deux pans
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Rolle rentier de Mesdemoiselles Grou pour les rentes qui leur sont dues sur les maisons de Paimboeuf mentionnant, dans la marge, l'origine de propriété. Arrentement par la duchesse de lesdiguières, le 23 février 1671, à Lazare Pernuit, sieur de la Mare, maître chirurgien et Jeanne Gaillot sa femme de trois quarts de boisselées et un demi sillon (1154,77m2). Bien acquis par le sieur Gicquiau des officiers conseillers du roi, Delaville et Phelipon [1772]

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 1 E 75
  • Etude de Me Aubinais. Marché passé entre René Gicquiaud, marchand de vin et d'eau de vie en gros et Pierre Sauvaget et Pierre Gilaizeau maîtres-maçons pour la construction d'une maison de trente six pieds de face sur la rue composée de deux pièces par niveau et, en retour sur la cour une pièce avec un grenier pour servir de cuisine. 2 mai 1768

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 91/4
  • Etude de Me Trastour. Aveu rendu au marquis de Bruc par René Gicquiaud, marchand. Art. 3 : une maison nouvellement construite, deux pièces au rez-de-chaussée séparées par un couloir, deux chambres à l'étage, un grenier, un escalier en charpente articulant un corps secondaire d'un étage et d'une pièce par niveau. le 28 décembre 1778

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 90/41
  • Etude de Me Baullin. Vente par René Gicquiau à Joseph Herpin de la maison composée de deux pièces par niveau, un grenier et sur la cour trois pièces et des latrines. 20 octobre 1787

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 1 E 1/5
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.