Dossier IA72001163 | Réalisé par
Aquilon Stéphanie
Aquilon Stéphanie

Chargée de mission Inventaire du Patrimoine PETR Pays Vallée du Loir

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Logis et ferme, actuellement ferme, la Mauvière
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Syndicat de Pays de la Vallée du Loir

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Forêt de Bercé - Le Grand-Lucé
  • Commune Saint-Vincent-du-Lorouër
  • Lieu-dit la Mauvière
  • Cadastre 1834 B1 125  ; 1987 B1 1789
  • Dénominations
    ferme
  • Parties constituantes non étudiées
    étable, grange, hangar agricole, toit à porcs, buanderie

La Mauvière était un fief. Par sa taille et sa situation, sur un coteau dominant la vallée, par la superficie des terres qui l'entourent en 1834, le site interpelle. La partie la plus ancienne de l'habitation est très difficile à dater tant elle a été remaniée. Un logis d'une pièce fut accolé au mur-pignon ouest de la maison au XVIIe siècle, si l'on se fie à la cheminée qui est à rapprocher d'une cheminée vue dans la maison du 5 place du 8-mai-1945. Ce logis a été habité également dans le comble : une cheminée ancienne y subsiste et le sol est carrelé, ce qui permet de poser l'hypothèse d'une maison seigneuriale. L'ensemble est depuis longtemps devenu une ferme bloc à terre réunissant sous le même toit maison, étable et grange. Une longue et imposante étable et une grande grange font face à cet ensemble bloc à terre. Elles ont été entièrement reconstruites dans la seconde moitié du XIXe siècle : l'étable est en pierre de taille de grand appareil non enduite (milieu du XIXe siècle), la grange est en moellons de calcaire enduits avec chaînages en brique (date portée à l'intérieur de la grange : 1892). Les toits à porcs, qui ferment l'ouest de la cour, ont été agrandis par l'arrière après 1834. Une buanderie leur est accolée. Les travaux des années 1960 ont considérablement modifié la ferme bloc à terre. L'enduit sur les murs cache la pierre de taille de gros appareil. L'étable et la grange ont été intégrées à la maison. Dans le comble, le sol a été abaissé et toute la charpente reprise.

  • Période(s)
    • Principale : 17e siècle
    • Principale : 2e moitié 19e siècle
  • Dates
    • 1892, porte la date
  • Murs
    • calcaire
    • brique
    • enduit
    • moellon
    • pierre de taille
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    rez-de-chaussée
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Escaliers
    • escalier dans-œuvre : échelle en charpente
  • Typologies
    Ferme à plusieurs bâtiments.
  • État de conservation
    état moyen, remanié
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2010 ; Dernière mise à jour en 2010
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Syndicat de Pays de la Vallée du Loir
Aquilon Stéphanie
Aquilon Stéphanie

Chargée de mission Inventaire du Patrimoine PETR Pays Vallée du Loir

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.