Logo ={0} - Retour à l'accueil

Litre de Charles de Chahannay et de Jacqueline de Bueil.

Dossier IM72005064 réalisé en 2013

Fiche

Dénominationslitre
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Saint-Georges-du-Rosay
Adresse : place
de l'église
Cadastre : 2014 AB 130

Les armoiries de la litre peinte sur la face externe du pignon ouest de l'église peuvent être attribuées à Charles de Chahannay (1567-v. 1625), seigneur de Cheronne et de Saint-Georges-du-Rosay et à sa femme femme Jacqueline de Bueil (? - ap 1636).

Elles ont été peintes après 1599 (date du mariage), voire après 1612, date à laquelle Charles de Chahannay hérite des seigneuries familiales, et avant 1615-1617, date de la construction du toit en appentis de l'avant-corps de l'église, qui a masqué la litre. L'armoirie 2 semble référer aux aïeux de Jacqueline de Bueil, fille de Louis de Bueil et de Jacqueline de La Trémoille, petite fille de François de La Trémoille et de d'Anne de Montfort-Laval et arrière-petite-fille de Louis de la Trémoille et de Gabrielle de Bourbon.

Période(s)Principale : limite 16e siècle 17e siècle
Principale : 1er quart 17e siècle , (?)

La litre est peinte sur la face externe du pignon ouest de la nef, aujourd'hui masquée par le toit de l'avant-corps fortifié. Le bandeau d'enduit de chaux d'environ 130 cm de hauteur, incomplet en partie basse et limité en haut et en bas par un bandeau blanc au lait de chaux, est composé de deux parties : la partie centrale manque ou bien était occupée par un ouvrage en maçonnerie disparu. Chacune des parties porte deux armoiries : armoiries 1 et 2 à gauche, armoiries 3 et 4 à droite. Les armoiries 1 et 4, placées chacune près des angles du pignon, sont celles de la famille de Chahannay. L'armoirie 3 correspond à la famille de Beuil-Sancerre. L'armoirie 2, difficilement lisible, semble référer aux alliances des familles de Bueil et La Trémoille.

Des vestiges parfois ténus d'une ou plusieurs litres sont également visibles à l'extérieur de l'église, sur le mur nord de la nef (traces d'un bandeau blanc recouvert par un enduit daté 164_) et sur la chapelle sud (bandeau d'enduit sans décor apparent ceignant la chapelle). A l'intérieur, deux niveaux de litres vraisemblablement funéraires (traces de couleur noire) sont visibles sous l'enduit au niveau médian du mur et à la naissance des nervures des voûtes.

Catégoriespeinture murale
Mesuresh : 130.0 cm (dimension approximative)
h : 35.0 cm (dimension approximative)
la : 28.0 cm (dimension approximative)
Précision dimensions

La litre mesure environ 130 cm de hauteur, mais la partie basse n'est pas conservée. Les armoiries mesure chacune environ 35 cm de hauteur sur 28 cm de largeur.

Iconographiesarmoiries
Précision représentations

Armoiries 1 et 4 : d'argent à 2 lions léopardés de sable (famille de Chahannay)

Armoirie 2 : Mi-parti, au 1 : d'azur au croissant d'argent accompagné de six croisettes recroisettées au pied fiché d'or (Bueil) ; au 2 : coupé, en a : parti de 3, au I de … au chevron de … (La Trémoille ?) ; au II : de ... à 3 fleurs de lys... posées 2 et 1 à la bande de gueules (Bourbon ?) ; au III : d'azur (?)... à 3 fleurs de lys... posées 2 et 1... (Orléans ?) ; au IV : de... à la croix... (Montmorency-Laval ?) ; en b : parti de 3, au I : … ; au II : losangé de... (Craon ?) ; au III : de... à la croix... ; au IV : de ... à 3 fleurs de lys... posées 2 et 1 à la bande de gueules ; au 3 : de gueules à la croix ancrée d'or (Avoir) ; au 4 coupé, en a : parti de 3, au I : fascé... (Coetivy ?) ; au II : de... à trois fleurs de lys... posées 2 et 1, au lambel à trois pendants... (Orléans) : au III de … ; au IV fascé... (?) ; en b, parti de 4, … ; sur le 1 et 4 (?), écartelé, au 1 : d'or au dauphin pâmé d'azur ; au 3 : d'azur à la bande d'argent accolée de doubles cotices potencées et contre-potencées d'or (Sancerre).

Armoirie 3 : écartelé, aux 1 et 4 d'azur au croissant d'argent accompagné de six croisettes recroisettées au pied fiché d'or (Bueil) ; aux 2 et 3 de gueules à la croix ancrée d'or (Avoir); sur le tout écartelé aux 1 et 4 d'or au dauphin pâmé d'azur, aux 2 et 3 d'azur à la bande d'argent accolée de doubles cotices potencées et contre-potencées d'or (Sancerre).

État de conservationmauvais état
Précision état de conservation

Les armoiries 1 et 4 sont presque effacées. L'armoirie 2 est partiellement illisible. L'armoirie 3 est encore lisible mais les couleurs ont virées ou ont disparues.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 7 F 27. Tuffé : archéologie, histoire paroissiale. Généalogie des seigneurs de Chéronne à Tuffé par Samuel Menjot d'Elbenne.

Bibliographie
  • Anselme de Sainte-Marie. Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France, des pairs, grands officiers de la Couronne, de la Maison du Roy et des anciens barons du royaume... 3e édition, Paris : la compagnie des libraires, 1726-1733.

    T. IV p. 169 et T. VII p. 851
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Hardy Julien