Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les maisons de Terrehault

Dossier IA72001107 réalisé en 2009

Fiche

Aires d'étudesCommunauté de communes Maine 301
Dénominationsmaison
AdresseCommune : Terrehault

4 des 12 maisons repérées existaient avant 1835. En se basant sur la composition d'ensemble et sans tenir compte du remaniement éventuel des élévations, 2 ont été fortement remaniées avant 1900 et 1 dans la première moitié du XXe siècle. 8 maisons ont été construites ex-nihilo entre 1835 et 1900, sauf exception le long du Chemin de Grande Communication n° 7 d'Alençon à Vouvray-sur-Huisne (actuelle RD 19) ouvert vers 1840.

Dates portées :

aucune repérée.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle

La maison comprend le bâtiment à usage d'habitation, et éventuellement des dépendances, petite remise ou petite étable, ou local abritant une activité artisanale ou commerciale. Certains logis d'anciennes fermes ayant perdu leurs parties agricoles ont été repérés comme maison.

La typologie des maisons est fondée sur la structure du logis, composé de deux éléments : une pièce à feu (nommée maison dans les textes) pourvue d'une cheminée et qui est la pièce à vivre, et une pièce froide, souvent nommée chambre. Cette distribution conditionne la répartition des baies de l'élévation principale : porte et fenêtre pour la pièce à feu et fenêtre pour la pièce froide, parfois remplacée par une porte.

Ont ainsi été distingués :

- les logis courts, constitués d'une simple pièce à feu ;

- les logis simples, avec une pièce à feu et une pièce froide ;

- les logis longs, comprenant une ou plusieurs pièces à feu et plusieurs pièces froides, chacune éclairée d'une fenêtre, 1 ou plusieurs portes desservant l'ensemble ;

- les logis doubles, comprenant deux pièces à feu (chacune disposant de sa porte vers l'extérieur ou bien distribuées par un couloir central donnant accès à une porte située dans l'axe de l'élévation) ;

- les logis de plan massé, logis d'inspiration urbaine, à étage carré ou comble à surcroît, couverts d'un toit à croupes et chauffés par deux cheminées.

Le repérage sur Terrehault a permis d'identifier 5 logis courts et 7 logis longs, dont 1 à étage.

Pour 2 cas, la maison était probablement le logis d'une ferme détruite. 2 autres étaient liés au moment de leur construction, entre 1835 et 1900, à une activité artisanale (forge et maréchalerie).

Décompte des œuvres bâti INSEE 55
repérées 12
étudiée 1
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Hardy Julien