Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le presbytère de Saint-Pavin-des-Champs

Dossier IA72058928 réalisé en 2017

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationspresbytère
Aire d'étude et cantonMans (Le)
AdresseCommune : Le Mans
Adresse : 48 rue
du Pavé
Cadastre : MR 229-230

Les fenêtres et portes au chambranle en grès roussard sur la façade arrière du presbytère permettent de considérer une première phase de construction pour cet édifice. La période de cette phase n'est pas clairement identifiable. Il convient de considérer un réaménagement massif dans la première moitié du XVIIIe siècle. Les ouvertures en arc segmentaire sur la façade principale du corps central, les panneaux à volutes des fenêtres, l'escalier de bois avec des balustres en double poire ainsi que les cheminées inspirées du style Régence illustrent ces travaux.

A la période révolutionnaire, le presbytère est vendu comme bien national à Jacques Trillon, tisserand. Sur le plan cadastral napoléonien de 1812, le corps central est figuré, flanqué de deux ailes formant un plan en U et aujourd'hui disparues.

Le 9 janvier 1823, la maison presbytérale est donnée à la fabrique. L'édifice redevient donc propriété du clergé. Mise à part les jardins qui sont figurés travaillés sur la cadastre de 1846, le presbytère ne semble pas connaître d'aménagements dans la première moitié du XIXe siècle.

La destruction des deux ailes et l'adjonction des deux corps latéraux pourraient avoir été réalisées lors de la reconstruction de l'église en 1902-1904.

Période(s)Principale : 1ère moitié 18e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Le presbytère longe l'église. Il est placé perpendiculairement à la rue. Sa façade principale donne sur un jardin. Il est composé de trois corps de bâtiment formant un plan rectangulaire.

Le corps central est composé de trois travées et d'un étage. Les ouvertures de la façade principale sont en arc segmentaire délardé et enduites ; celles de la façade arrière sont en grès roussard, certaines sont chanfreinées. La porte d'entrée centrale avec imposte donne sur un vestibule dans lequel s'ouvrent deux portes menant aux deux pièces latérales. L'escalier tournant en bois mène à l'étage constitué également de pièces positionnées symétriquement à la travée centrale.

Les corps latéraux se répondent. Ils sont composés de trois travées et d'un étage de comble. La toiture est composée d'un bris mansardé. Les ouvertures sont en arc segmentaire enduit à l'exception des deux travées au rez-de-chaussée du corps nord. Une porte d'entrée permet un accès indépendant. Le corps sud communique avec l'église via une porte dérobée. Le corps de logis nord donnant sur la rue est dessiné en pans coupés.

Mursappareil mixte enduit
grès
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
croupe brisée
Escaliersescalier dans-œuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
Techniquesferronnerie
Représentationsvolute
Précision représentations

Les garde-corps du bâtiment central sont composés de volutes et contre-volutes formant des anses de panier, et les éléments de ferronnerie par des billes.

L'édifice a pu être visité.

Statut de la propriétépropriété d'une personne morale

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 O 318/1. Acte de ventes aux habitants de l'église et du presbytère de Saint-Pavin, s.d.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 O 218/4. Travaux d'aménagement au presbytère de Saint-Pavin, 1820.

  • Archives départementales de la Sarthe ; 4 V 1. Renseignements statistiques sur les presbytères et les églises du département, 1846.

Bibliographie
  • GIRAULT, Charles. Les biens d’Église dans la Sarthe à la fin du XVIIIe siècle. Laval : Goupil, 1953.

Périodiques
  • LEGEAY, Fortuné. "Recherches historiques sur Saint-Pavin-des-Champs". Bulletin de la Société d'agriculture, des sciences et arts de la Sarthe, 1883.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Ferey Marie
Ferey Marie

Chercheur auprès du Service Patrimoine de la Région des Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.