Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel de voyageurs, immeuble à logements, 32, 32 bis quai Albert-Chassagne

Dossier IA44004546 réalisé en 2004

Fiche

Dénominationshôtel de voyageurs, immeuble à logements
Aire d'étude et cantonPaimbœuf (commune)
AdresseCommune : Paimbœuf
Adresse : 32, 32 bis quai
Albert-Chassagne
Cadastre : 1810 254 ; 275, 276 ; 1999 A 3ème feuille 568 ; 569

La présence d'un hôtel de voyageurs dit hôtel de Bretagne est attestée au haut Paimbœuf au milieu du XVIIIe siècle. Elle est rappelée en 1763 dans l'acte de vente de la maison située à l'est (n° 30) et en 1767 dans une déclaration du propriétaire de l'hôtel : un grand corps de logis nommé l'hôtel de Bretagne. Il est représenté sur le plan figuré de Paimbœuf en 1749, sensiblement de la même longueur sur la rue que l'ancienne prison située en vis-à-vis en rive mais sans la même composition de façade. Des travaux de surélévation ont pu être entrepris dans le quatrième quart du XVIIIe siècle, les petites ouvertures carrées du comble à surcroît renvoyant à celles du lotissement Grou, rue Pierre Jubau. La coursière ou galerie en charpente longeant à l'origine la façade postérieure du corps principal a été maçonnée depuis. A la fin du XVIIIe siècle, le rez-de-chaussée est exclusivement affecté au commerce et divisé en quatre boutiques et arrière-boutiques destinées à la location ; le nouveau propriétaire, un marchand, déclare en 1791, six pièces à l'étage, quatre pièces en retour sur le jardin, des celliers, une buanderie, une écurie, un magasin, et un hangar. L'ensemble a été entièrement rénové en 2003 et divisé en logements. Les photographies ont été prises en cours de travaux.

Période(s)Principale : 18e siècle

L'hôtel (visité avant sa division) est constitué de deux corps de bâtiment perpendiculaires, l'un sur la rue, le second à l'est couvert en appentis articulés par un escalier hors œuvre en charpente à balustres (conservé) accessible de la cour. Le corps principal double en profondeur est desservi par un escalier en charpente demi-hors-œuvre décentré accessible du couloir le traversant depuis la rue. Il permet l'accès à l'étage à une coursière en charpente longeant la façade postérieure et distribuant les chambres ; quatre portes accessibles depuis la coursière ouvraient chacune sur deux pièces en profondeur séparées par une cloison en planches et éclairée par deux baies au nord, une cheminée en tuffeau dans chaque pièce. Au sol, des planches larges et épaisses étaient directement clouées sur les solives ; de même pour l'étage de comble. Le corps secondaire en retour sur la cour à l'est, couvert en appentis, était composé à chaque niveau de deux pièces en enfilade accessibles depuis l'escalier. Un enduit projeté masque actuellement le moellon à l'origine enduit à pierre vue et les chaînages et harpages en pierre de taille. Au rez-de-chaussée, les boutiques couvertes en arc segmentaire ont été remplacées par une porte et une fenêtre à plate-bande droite.

Mursgranite moellon enduit
tuffeau pierre de taille
Toittuile mécanique
Plansplan régulier en L
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à deux pans
Escaliersescalier demi-hors-œuvre : en charpente
escalier hors-œuvre : escalier tournant en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude de Me Aubinais. Acte de vente de la maison mitoyenne à l'est (n° 30, 30 bis) dite dans le contrat : joignant du côté d'occident l'ancien hôtel de Bretagne appartenant aux héritiers Trouillard. 11 juillet 1763

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 4 E 91/2
  • Chartrier de la Guerche. Aveu rendu au seigneur de la Guerche par Anne Perrrain veuve de Pierre Trouillard résidant à Frossay sur un grand corps de logis nommé l'hôtel de Bretagne. 3 décembre 1767

    Archives départementales de Loire-Atlantique, Nantes : 15 J 43
  • Registre de la contribution foncière établi en 1791, état de section n° 1. Numéro des propriétés : 32. Propriétaire : Mathurin Redureau, marchand à Paimboeuf. Nature de la propriété : quatre boutiques et arrière-boutiques, six chambres et grenier sur la rue, quatre chambres, deux greniers, celliers, buanderie, écurie, magasin, hangar et jardin.

    Archives communales, Paimbœuf
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Lelièvre Françoise
Françoise Lelièvre

Chercheur, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.