Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel de ville du Lude, justice de paix et halle aux blés

Dossier IA72001950 réalisé en 2009

Fiche

AppellationsHôtel de ville du Lude
Destinationsmairie
Dénominationshôtel de ville, halle, tribunal
Aire d'étude et cantonLude (Le) - Le Lude
AdresseCommune : Le Lude
Adresse : place de l'
Hôtel-de-Ville
Cadastre : 2009 AD1 72

Le premier auditoire connu était installé au-dessus des anciennes halles. En 1703, il a déménagé à l'emplacement du logement du capitaine des chasses situé près de l'église saint-Vincent. Il se composait alors, d'un bâtiment haut renfermant une salle d'audience et une chambre du conseil, puis d'une tour renfermant une buanderie et une cave, et enfin d'un bâtiment bas pour loger un garde. En août 1763, les anciennes halles sont démolies par les entrepreneurs Martineau, Marchand et Bosne. En novembre 1763, les fermiers des métairies de Vaunaval, d'Aubevoies, des Sablonnets et du Petit Malidor font des charrois de sable et pierre pour les nouvelles halles du Lude. Ces halles seront ensuite jugées mal construites parce que de part et d'autre de la rue. On préconise alors de les réunir et de couvrir la rue des Halles.

En 1846, l'hôtel de ville se trouve à l'emplacement de l'ancien hôpital Sainte-Anne, dans la Grand-Rue rebaptisée alors, rue de la mairie. En 1856, devant la vétusté des anciens locaux, la municipalité du Lude décide de construire un nouvel hôtel de ville. L'emplacement privilégié est celui de l'ancienne place du Marché aux blés, dans le centre commerçant de la ville. Le nouvel édifice rassemblera trois fonctions : mairie, halle aux grains et justice de paix ou tribunal. Ce projet nécessite la destruction d'un premier ilot situé entre la rue du Château, la rue de Guigne-Folle et la place du Marché-aux-blés. Les travaux commencent la même année par l'élargissement des rues attenantes à la place, sous la conduite de l'architecte voyer Sevin. Le nouvel hôtel de ville est construit entre 1857 et 1863 selon les plans de l'architecte départemental Pierre-Félix Delarue.

En 1870, une nouvelle étude est confiée à Delarue pour un projet de construction d'une salle de spectacle, à l'arrière, au-dessus des halles, mais ce projet n'est pas réalisé.

À partir du dernier quart du XIXe siècle, des réparations sont régulièrement effectuées : réfection de la loge du concierge en 1878, réfection de la dalle en béton de la halle en 1882, réalisation d'une clôture en 1897. En 1921, l'édifice est restauré, avec réfection de la charpente.

Période(s)Principale : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates1857, daté par source, daté par source
Auteur(s)Auteur : Delarue Pierre-Félix
Delarue Pierre-Félix (1795 - 1873)

Architecte départemental de l'Orne, à partir de 1818, puis de la Sarthe de 1824 à 1863.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Poyer architecte attribution par source
Auteur : Lemer Auguste architecte attribution par source
Auteur : Soret Clément charpentier attribution par source
Auteur : Gaullier R. sculpteur attribution par source

L'hôtel de ville, halle aux grains, justice de paix du Lude est de plan massé et compacté, cantonné de pavillons. Il est conçu pour magnifier la présence communale dans le bourg du Lude. Isolé, il présente quatre façades. La plus importante est au nord et induit l'aménagement postérieur d'une place de l'Hôtel de Ville, pour donner du recul à l'édifice. Les fonctions hôtel de ville et halle, sont dos à dos.

Les façades ordonnancées en briques et pierre sont de style néo-Louis XIII. La rive à l'est de l'édifice a été régularisée par un rideau de façades qui rappelle ce style. Le clocheton, présent sur un grand nombre d'édifices publics du XIXe siècle, a été supprimé.

Murscalcaire
brique
Toitardoise
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau
voûte d'ogives
en brique
Élévations extérieuresélévation à travées, élévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
État de conservationétat moyen
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Sarthe ; 2 O 177 / 6.

    - 1856 : projet de construction d´une halle aux grains, d´un hôtel de ville et d´une justice de paix. - 1856 : Élargissement partiel des rues adjacentes à la mairie : rue du commerce et rue du château, élargissement de la place du marché au blé. Sevin (architecte) - 1857-63 : construction, selon le projet de 1856, d´une halle aux grains, d´un hôtel de ville et d´une justice de paix. Delarue (architecte), architecte départemental au Mans - 1870 : projet (non réalisé) d´établissement d´une salle de spectacle dans la mairie, au premier étage. Delarue (architecte) - 1878 : réfection du logement du concierge de la mairie - 1882 : réfection de la dalle en béton de la halle aux blés sous l´hôtel de ville Poyer (architecte) - 1897 : création d´une clôture pour le jardin de la mairie - 1921 : réparation des pavillons centraux de la façade ouest de l´hôtel de ville. Lemer Auguste (architecte) - 1921 : construction du monument aux morts, des grilles et du jardin - 1921 : réfection de la charpente de l´hôtel de ville, par Soret Clément - 1921 : réfection des sculptures du fronton de l´hôtel de ville, identiques aux premières (armes de la ville) par Gaullier R. (sculpteur).

  • Archives privées du Lude. Travaux XVIIIe siècle.

  • Archives communales du Lude. 1 M 4. - 1856 : Expropriation de maisons pour l'alignement de la place de l'hôtel de ville, plans et descriptions des maisons détruites partiellement ou en totalité. - 1857 : plans, façades et devis par Pierre-Félix Delarue. - 1870 : Proposition de décor pour le théâtre dans l'hôtel de ville, non réalisé. Correspondance. - Pavage de la halle.

Bibliographie
  • CHAPELOT, Philippe, GAUTIER, Sébastien. Halles de la Sarthe, Paris, 1995.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Toulier Christine - Perez Camille