Logo ={0} - Retour à l'accueil

Grange aux dîmes puis école libre puis école primaire publique de filles, actuellement maison.

Dossier IA72001870 réalisé en 2013

Fiche

Destinationsmaison
Dénominationsgrange aux dîmes, école primaire
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Maine 301 - Bonnétable
AdresseCommune : Saint-Georges-du-Rosay
Adresse : 2 rue
de la Butte
Cadastre : 1835 C 42 ; 2015 AB 281

En 1656 étaient mentionnées les grange et petite grange du presbytère, les pointes de la première étaient alors à refaire. En 1751, la grange dimeresse du presbytère abritait 160 douzaines de bled froment et méteil, 500 gerbes d'avoines battues et à battre, 1800 gerbes ou 150 douzaines d'orges, environ un cent de paille et divers ustensiles agricoles.

En 1827, l'emplacement de l'ancienne ferme du presbytère, comprenant une très vaste grange qui servait autrefois à renfermer les dîmes et une vieille écurie, fut détaché du fonds du presbytère pour être approprié en école de jeunes filles dirigée par deux sœurs de la Congrégation d'Evron. Les travaux, financés en partie par la duchesse de Montmorency, furent exécutés en 1828 par Carré, charpentier à Avezé, sur des plans et devis de Carelhacroix, commissaire-voyer de l'arrondissement de Mamers, et de l'architecte manceau Lechesne. La partie gauche de la grange fut approprié en un local de quatre pièces d'égales dimensions, couvertes d'un plafond de solives capable de supporter une surélévation ultérieure, la cour fut partiellement convertie en jardin séparé du presbytère par un mur de clôture. La distribution fut revue en 1837 et des réparations réalisées en 1850. L'étage prévu ne fut réalisé que quelques années avant 1887.

Laïcisée en 1904, l'école fut désaffectée en 1926 puis appropriée en maison après la vente du bâtiment en 1929. A cette date le bâtiment, construit en maçonnerie et couvert de tuiles, était distribué au rez-de-chaussée en grande salle, cage d'escalier, cuisine et chambre, grange à la suite vers le sud avec cellier et cabinet d'aisance, et à l'étage en trois chambres et greniers. Le puits en maçonnerie se trouvait dans le jardin, clos de murs.

Synthèse

La maison en maçonnerie de moellons enduits couverte d'un toit à longs pans est l'ancienne grange aux dîmes du presbytère de Saint-Georges-du-Rosay, probablement reconstruite au XVIIIe siècle. La chaîne verticale visible dans l'élévation sur cour, entre les deux travées de droite du logis, pourrait être le piédroit droit de l'ancienne porte charretière. L'intérieur était peut-être divisé par une file de poteaux soutenant les entraits (mortaises en place).

Appropriée en école en 1828, la grange fut divisée par mur de refend en maçonnerie de moellons et la partie gauche distribuée en quatre pièces éclairées par des baies à chambranles en pierre de taille (conservées dans l'élévation postérieure ?) et couvertes de plafonds. L'étage ménagé dans le 4e quart du XIXe siècle est en pan-de-bois hourdé de briques enduites côté grange, le pignon gauche fut alors repris en briques et l'élévation antérieure homogénéisée en trois travées de baies à chambranles en pierre de taille, couvertes d'une plate-bande. L'escalier date de cette campagne de travaux. La distribution de l'ancienne école semble globalement conservée.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Secondaire : 4e quart 19e siècle , (?)
Dates1828, daté par source

Au fond d'une vase cour, le bâtiment comprend un logis à étage carré et une grange en rez-de-chaussée sous même faîte, construit en moellons enduits et partie en briques (pignon gauche). Les chambranles des baies sont en pierres de taille calcaire, celles de l'élévation antérieure du logis sont disposées en trois travées. A l'intérieur, les cloisons entre le logis et la grange sont en moellons de calcaire au rez-de-chaussée et en pan-de-bois hourdé de briques enduites à l'étage. Le logis est distribué au rez-de-chaussée en quatre pièces desservies par un couloir central comprenant l'escalier menant à l'étage divisé en chambres et grenier.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile plate
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en charpente
États conservationsbon état
Mesuresl : 21.0 m
la : 10.0 m
Précision dimensions

Longueur hors-œuvre d'après le plan cadastral de 2014 : 21,4 m sur 10,2 m

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Sarthe : 13 F 2372. Saint-Georges-du-Rosay. Cure, affaires diverses. 1828-1897.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 13 F 2372
  • AD Sarthe : 2 O 287/5. SAINT-GEORGES-DU-ROSAY. Bâtiments communaux. Mairie (1927). Ecoles - avec plans de 1876, 1913, 1921 et 1923. 1836-1938.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 2 O 287/5
  • AD Sarthe : 2 O 287/6. SAINT-GEORGES-DU-ROSAY. Bâtiments communaux. Eglises : travaux, restauration (1837-1933). Presbytère :réparations, aliénation, location avec plan de 1853 (1813-1938).

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 2 O 287/6
  • Archives départementales de la Sarthe. 3 P 285/13. Etat de section du plan cadastral de Saint-Georges-du-Rosay. 1836.

  • Archives départementales de la Sarthe. 4 O 354. SAINT-GEORGES-DU-ROSAY. Dons et legs. De Montmorency Pauline (don d'un terrain pour le nouveau cimetière, 1831-1832) ; de Montmorency Pauline (deux soeurs de la Charité chargées d'instruire les enfants, action en révocation, 1827-1906).

  • AD Sarthe : 5 V 232. Comptes puis comptes de gestion de la fabrique de Saint-Georges-du-Rosay. 1813-1906.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 5 V 232
  • Presbytère, école de jeunes filles, bureau de poste. XIXe et XXe siècles.

    Archives communales, Saint-Georges-du-Rosay
Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Saint-Georges-du-Rosay. 1835. (Archives départementales de la Sarthe ; PC 285).

    section C1
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général - Hardy Julien