Logo ={0} - Retour à l'accueil

Gare ferroviaire de la ligne Mamers-Saint-Calais (détruite), avenue de Verdun, Connerré

Dossier IA72058775 inclus dans Bourg de Connerré : faubourg de Couasnon et avenue de Verdun réalisé en 2018

Fiche

Précision dénominationgare ferroviaire
Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonPays du Perche sarthois - Savigné-l'Evêque
AdresseCommune : Connerré
Adresse : avenue de
Verdun
Cadastre : 2018 AI Non cadastré

Alors que Connerré est déjà desservi par la gare de Connerré-Beillé sur la ligne Paris-Brest dès 1854, une nouvelle ligne reliant Mamers à Saint-Calais et passant au cœur du bourg est ouverte en 1872-1873. Une nouvelle gare est ainsi construite près de l'église, en 1872, selon les plans donnés en 1868 par l'ingénieur Alfred Faliès, chef du service technique de la compagnie du chemin de fer à Saint-Calais. L'implantation de la gare, au sud-ouest du centre-bourg, doit être prétexte à la création d'un boulevard arboré, l'actuelle avenue de Verdun. En 1870, des habitants demandent par une pétition la construction de la gare dans la perspective de la place de la République, avant de finalement se ranger au projet initial dans une seconde pétition : en effet, la nouvelle avenue "rendrait un grand service au quartier de Couasnon déjà assez déshérité et elle rendrait plus facile les arrivages des marchandises et des voyageurs venant par les routes du Breil et de Thorigné".

La jonction de Connerré à Châteaudun par une nouvelle voie de chemin de fer est proposée devant le conseil général de la Sarthe dès 1878 mais il faut attendre 1898-1900 pour voir la réalisation de la ligne Connerré-Courtalain (utilisant la ligne Mamers-Saint-Calais de Connerré à Thorigné-sur-Dué). Connerré se trouve ainsi au centre du réseau ferroviaire du nord-est de la Sarthe, entre Le Mans, Saint-Calais, Vibraye, La Ferté-Bernard, Mamers.

Toutefois, avec la concurrence de l'automobile, le trafic diminue considérablement et, à partir de 1965, les lignes Mamers-Saint-Calais et Connerré-Courtalain sont fermées aux voyageurs, le train ne transportant plus que des marchandises. Pendant quelques années, la gare désaffectée est utilisée par une coopérative agricole. Les deux lignes sont finalement fermées le 31 décembre 1977. Un tronçon du Mamers-Saint-Calais est partiellement remis en service pour le train touristique de l'association la Transvap entre Connerré-Beillé et Bonnétable. Devenue inutile, la gare de Connerré-bourg est démolie et remplacée par un complexe sportif et une salle polyvalente construits dans les années 1980-1990. Un monument commémoratif rappelle aujourd'hui le passage de l'ancienne voie de chemin de fer.

L'édifice était construit sur le même modèle que les autres gares de la ligne Mamers-Saint-Calais (par exemple, celle de Saint-Michel-de-Chavaignes, à proximité). La façade en pignon comptait deux travées, les façades latérales une seule. Les ouvertures en arc segmentaire, les pilastres d'angles et le bandeau étaient soulignés par un décor de briques. Une halle à marchandises en bois avec de larges avancées de toit était accolée. La toiture était couverte de tuile mécanique.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , (détruit)
Dates1872, daté par source
Auteur(s)Auteur : Faliès Alfred
Alfred Faliès

Ingénieur, promotion 1853 de l'Ecole Centrale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

La gare de Connerré-bourg a été détruite.

Murspierre moellon enduit (?)
bois
Toittuile mécanique
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
État de conservationdétruit
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • La ligne de chemin de fer Mamers-Saint-Calais, d'après : PAYS DU PERCHE SARTHOIS. Laissez-vous conter le train en Perche Sarthois, 2014.

    "Profitant de la loi Migneret de 1865, destinée à favoriser la desserte par chemin de fer des préfectures et sous-préfectures, la ligne à voie normale de Mamers à Saint-Calais, avec un premier tronçon de Connerré à Mamers ouvert le 21 septembre 1872, puis de Connerré à Saint-Calais le 20 février 1873 fut la première ligne d'intérêt local sarthoise. Elle assurera son service jusqu'au 31 décembre 1977.

    Située pour une grande partie dans le Perche sarthois, où elle pénétrait au niveau de Jauzé, elle y desservait les gares de Bonnétable, Prévelles, Tuffé, Connerré-Beillé (où elle donnait correspondance avec la ligne Le Mans-Paris), Connerré-ville, Thorigné-sur-Dué (origine de la ligne vers Courtalain), Saint-Michel-de-Chavaignes, Bouloire, Coudrecieux, Montaillé avant de rejoindre Saint-Calais.

    Pratiquement toutes les gares ont été conservées bien qu'elles soient désormais privées sauf Tuffé, à l'exception de Connerré-ville à l'emplacement de laquelle s'élève la salle polyvalente et un monument au chemin de fer du Mamers-Saint-Calais, Thorigné-sur-Dué et Coudrecieux.

    La section de Connerré-Beillé à Bonnétable a repris vie grâce à la Transvap qui l'exploite à des fins touristiques. Les premiers tours de roue d'un convoi Transvap ont eu lieu à Connerré le 3 juillet 1977, puis de Connerré à Bonnétable le 11 juillet 1978 et le premier service touristique de Connerré au plan d'eau de Tuffé le 14 juillet 1979. Depuis, la Transvap fait revivre, saisons après saisons, l'histoire de la ligne Mamers-Saint-Calais".

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1870 : construction de la gare de Connerré, ligne Mamers-Saint-Calais.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 5 S 337
Documents figurés
  • 1854 à nos jours : délibérations du conseil municipal de la commune de Connerré. (Archives municipales de Connerré).

  • 1869, 18 décembre : plan d'implantation de la gare de la ligne Mamers-Saint-Calais à Connerré.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 5 S 319
  • 1869 : plan de l'emprise de la gare de la ligne Mamers-Saint-Calais à Connerré.

    Archives départementales de la Sarthe, Le Mans : 5 S 343
  • Collection de cartes postales et photographies anciennes, Connerré. (Archives municipales de Connerré).

  • Collections particulières de cartes postales et de photographies anciennes, Connerré. (Collection particulière).

Bibliographie
  • DIEULEVEULT, Alain de. EDOM, Jean. Le siècle des petits trains ou l'histoire exemplaire du réseau départemental de la Sarthe. Le Mans : Cénomane éditions, 1985.

    p. 10-15
  • JALINIER, Suzanne. Connerré au fil du XXe siècle. Mulsanne : ITF imprimeurs, 2009.

    p. 35-36
  • PAYS DU PERCHE SARTHOIS. Laissez-vous conter le train en Perche Sarthois, 2014.

    p. 4-5
  • RIGOUARD, Evelyne et Jean-Pierre. Gares et tortillards en Pays de la Loire. Le Coudray-Macouard : Cheminements Editions, 2008.

    p. 193-194
  • WAGNER, CLaude. Les tramways de la Sarthe : du XIXe siècle aux années 2000. Le Mans : Éd. de la Reinette, 2003. 287 p.

  • GIBIAT, Samuel, ZUBER, Henri (co-dir.). L'aventure du rail en Sarthe Des origines à la régionalisation (1848-1972). Catalogue d'exposition. Le Mans : Conseil Général de la Sarthe, 2013. 160 p.

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Pays du Perche sarthois - Barreau Pierrick
Pierrick Barreau

Chercheur auprès du Pays du Perche sarthois.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.