Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme - la Pouvrie, Saulges

Dossier IA53003349 réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiéescellier, four à pain, étable, puits
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Meslay-du-Maine
AdresseCommune : Saulges
Lieu-dit : la Pouvrie
Cadastre : 1838 C1 6 ; 1982 C 34 à 36, 95

La Pouvrie est mentionnée dans un acte de 1417. Elle figure sur la carte de Cassini sous le nom de Pauvrie. Au XVIIIe siècle, elle relevait de la châtellenie de Saint-Pierre-sur-Erve, alors rattachée à la châtellenie de Thévalles. Elle a été acquise entre 1712 et 1733 par l'hôpital général Saint-Louis de Laval puis a appartenu au XIXe siècle aux propriétaires du château de Soulgé. L'étable peut dater du XVIe siècle. Ses planchers et ses baies ont été refaits durant la deuxième moitié du XIXe siècle. L'ancien logis-étable est antérieur à 1772. La charpente de sa partie étable a été refaite au XVIIIe siècle ou au début du XIXe siècle, celle de la partie logis a été remaniée au XIXe et au XXe siècles. Un nouveau logis a été édifié en 1868.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1868, daté par source

Les trois bâtiments occupent les trois côtés d'une cour ouverte au sud. Ils sont construits en moellons de calcaire marbrier et couverts d'ardoises, sauf l'étable dont la couverture a été refaite en fibrociment. Du fait de la pente du terrain, la partie logis de l'ancien logis-étable est en rez-de-chaussée surélevé. Il est prolongé dans le même corps de bâtiment par une première étable en rez-de-chaussée et à comble à surcroît, puis, dans un deuxième corps, par une deuxième étable (partiellement transformée en garage) en simple rez-de-chaussée. Celle-ci est pourvue d'une charpente du type à potence, avec sous-faîtière. Le logis est établi sur une terrasse et, au nord, sur un niveau de cave. Sa façade est dotée d'un axe central souligné par un pignon percé d'un oculus en brique. Les autres jours aérant le comble à bas surcroît sont en pierres de taille de calcaire marbrier, tandis que les portes et fenêtres sont entourées de grosses briques. L'étable est en simple rez-de-chaussée. Sa façade est percée de baies en calcaire marbrier taillé. Sa toiture est plus haute que ses murs gouttereaux. Sa charpente est du type à ferme et à panne sous chevron porteur. Le puits voûté, adossé au soutènement de la terrasse du logis présente un développement en hauteur exceptionnel permettant un double accès, depuis la cour basse et depuis la terrasse. La Pouvrie appartient au type IIC des fermes.

Murscalcaire moellon enduit
calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toitardoise, matériau synthétique en couverture
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît, sous-sol, en rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit à longs pans
TypologiesLa typologie des fermes est établie en fonction de l'importance des remaniements entrepris après l'établissement du cadastre en 1838. Type I : simple remaniement de l'existant. Type II : reconstruction partielle ; IIA : remaniement du logis ; IIB : remaniement complet ou reconstruction sur place du logis ; IIC : reconstruction du logis avec remaniement des dépendances principales. Type III : reconstruction complète. Type IV : construction ex nihilo.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Mayenne : B 431. Demande de quittance de paiement par les directeurs de l'hôpital général Saint-Louis de Laval au sieur Jacquet, procureur fiscal des fiefs et seigneurie de Thévalles, de la somme de six cent livres versée en 1733 pour le droit d'indemnité du lieu et métairie de la Pouvrie en la paroisse de Saulges mouvant de la dite seigneurie de Thévalles. Du 5e d'août 1748.

  • Archives départementales de la Mayenne ; 3 P 436. Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties de Saulges. 1841-1911.

Documents figurés
  • Chartrier de Thévalles. Plans de la terre de Thévalles et environs : plans terriers de la châtellenie de Thévalles, Saulges et Saint-Pierre. 1772-1777. 56 plans pos. en 1 album : encre et gouache ; 46 X 60 cm. (Microfilm : Archives départementales de la Mayenne, 1 Mi 351 R 34 166). (Collection particulière).

    pl. 3
Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 3, p. 240 ; t. 4, p. 707
  • POLI, Oscar de. Histoire généalogique des Courtin. Paris : Conseil héraldique de France, 1887.

    p. 300, 301
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Davy Christian

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.