Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme - la Mollière, Saint-Jean-sur-Erve

Dossier IA53002945 réalisé en 2003

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesétable à vaches, étable à chevaux, remise, porcherie, puits
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Saint-Jean-sur-Erve
Lieu-dit : la Mollière
Cadastre : 1842 G 163 ; 1982 G 495 à 497

La ferme de la Mollière figure sur la carte de Cassini. Le logis, l'étable et la porcherie sont antérieurs à 1842 mais ils ont subi des transformations profondes. Le logis a été en grande partie reconstruit en réutilisant des murs anciens en 1875. Sa partie ouest a été remaniée dans les années 1950 (ouvertures, enduit). Sa partie centrale et sa partie est étaient en cours de remaniement au moment de l'enquête (modification des encadrements des baies, réaménagement intérieur). L'étable-grange a été surélevée et doublée en longueur dans la deuxième moitié du XIXe siècle. La porcherie a été agrandie à la même époque. La remise date aussi de la deuxième moitié du XIXe siècle. Des poulaillers industriels ont été construits à la fin du XXe siècle.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Secondaire : limite 20e siècle 21e siècle
Dates1875, daté par source
2003, daté par source

Les trois principaux bâtiments maçonnés de la ferme de la Mollière, construits en moellons de grès, sont disposés autour d'une cour irrégulière. Le logis est au nord. Il est composé de trois corps de bâtiment alignés correspondant chacun à une pièce à cheminée. Le corps est avait, avant la rénovation en cours, des entourages de baies en brique. Le corps central a une nouvelle toiture en tuiles plates mécaniques, alors que les deux autres sont couverts d'ardoises. Ses ouvertures en moellons étaient surmontées de linteaux de bois. Le corps ouest abritait le four à pain, aujourd'hui disparu. Ses baies et son enduit sont en ciment. L'étable-grange est située à l'est de la cour. Elle est actuellement couverte de tôle nervurée. Ses portes ont des piédroits en calcaire marbrier grossièrement taillé et des linteaux de bois. La remise borde la cour à l'ouest. Elle a une toiture en ardoise. La porcherie se trouve derrière le logis, en dehors du périmètre de la cour. Son toit est en tuiles plates. Ses portes sont couvertes de linteaux de bois. La Mollière appartient au type IIB des fermes.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise, tuile plate mécanique, tôle nervurée, tuile plate
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
TypologiesLa typologie est établie en fonction de l'importance des remaniements entrepris après l'établissement du cadastre en 1842. Type I : simple remaniement de l'existant. Type II : reconstruction partielle ; IIA : remaniement du logis ; IIB : remaniement complet ou reconstruction sur place du logis ; IIC : reconstruction du logis avec remaniement des dépendances principales. Type III : reconstruction complète. Type IV : construction ex nihilo.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Mayenne ; 3 P 395. Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties de Saint-Jean-sur-Erve, 1845-1914.

Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 4, p. 639
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Nicolas Foisneau

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Christian Davy

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.