Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme - la Baforière, Blandouet

Dossier IA53002227 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesfour à pain, cellier, étable à vaches, grange, étable à chevaux, toit à porcs, poulailler, remise
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes d'Erve-et-Charnie - Sainte-Suzanne
AdresseCommune : Blandouet
Lieu-dit : la Baforière
Cadastre : 1842 B 185 ; 1982 B 205 à 207

La métairie de la Baforière faisait partie au XVIIIe siècle du domaine de la seigneurie de la Vallée. Le propriétaire de la Vallée, Alexandre Bourdon-Durocher la possédait à sa mort en 1852. Le logis-étable et l'étable à vaches-grange figurent sur le plan cadastral de 1842 mais ils ont été complètement remaniés dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Les ouvertures de la seconde ont été modifiées à la fin des années 1940 ou au début des années 1950, celles du premier durant le dernier quart du XXe siècle. La remise et l'étable à chevaux ont été construites dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Celle-ci a été agrandie à l'arrière d'un toit à porcs et d'un poulailler dans les années 1940 ou 1950. Après la seconde guerre mondiale, la ferme s'étendait sur 62 hectares, majoritairement de prairies. Seuls 8 à 10 hectares étaient consacrés à la culture des céréales (avoine, orge, blé). Le cheptel était composé de 22 à 24 vaches et de veaux vendus au plus tard à deux ans et demi. Situés à l'ouest, au nord et à l'est de la Baforière, le lieu-dit du Grand-Chemin et les fermes de la Galtrie et des Aunaies ont disparu en 1895, avant 1926 et dans les années 1970.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

La ferme de la Baforière est constituée de quatre bâtiments maçonnés, dont les deux principaux sont disposés perpendiculairement. Ils sont construits en moellons de grès. Ils sont en rez-de-chaussée, surmonté d'un comble à bas surcroît sur le logis-étable et d'un comble à haut surcroît sur les étables. Le logis-étable et l'étable à chevaux sont couverts de tuiles plates, l'étable à vaches-grange d'ardoises en fibrociment et la remise de tôle. Les encadrements de baies sont en calcaire marbrier taillé et béton, en grès clair taillé (ou calcaire ?) et en brique sur le logis-étable, en calcaire marbrier taillé et en béton sur l'étable à vaches-grange et en grès taillé (ou calcaire ?) sur l'étable à chevaux. Le logis comporte une grande pièce à cheminée et une pièce froide. Son extrémité ouest abrite une petite étable, le corps de bâtiment contigu à l'est le fournil et l'appentis arrière la cave. La Baforière appartient au type IIB.

Mursgrès moellon sans chaîne en pierre de taille
Toittuile plate, matériau synthétique en couverture, tôle ondulée
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
appentis
TypologiesLa typologie des fermes est établie en fonction de l'importance des remaniements entrepris après l'établissement du cadastre en 1842. Type I : simple remaniement de l'existant. Type II : reconstruction partielle ; IIA : remaniement du logis ; IIB : remaniement complet ou reconstruction sur place du logis ; IIC : reconstruction du logis avec remaniement des dépendances principales. Type III : reconstruction complète. Type IV : construction ex nihilo.
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Mayenne : 3 E 50 404. Étude de Maître Julien-Pierre Ollivier, notaire à Sainte-Suzanne. Inventaire après décès des meubles et objets mobiliers d'Alexandre Bourdon-Durocher, maître des grosses forges de Chemiré-en-Charnie (Sarthe) et Moncor, commune de Chammes (Mayenne). Juillet 1852.

  • AD Sarthe : 13 F 2734. Seigneurie et domaine de la Vallée Blandouet. Compte que rend Louis Ollivier, ...tuteur des enfants mineurs de Julien-François Ollivier, vivant notaire à Sainte-Suzannne, au citoyen Augustin de Lespinasse, de la régie et administration qu'a eu le dit feu Julien-François Ollivier de la terre de la Vallée de Blandouet et autres immeubles appartenant à Mlle d'Hautefort. 1er nivôse, an VIII de la République - 22 décembre 1799.

Bibliographie
  • ANGOT, Alphonse-Victor (abbé), GAUGAIN, Ferdinand (abbé). Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. Laval : A. Goupil, 4 vol., 1900-1910.

    t. 1, p. 133
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Mayenne - Foisneau Nicolas
Foisneau Nicolas

Chercheur à l'Inventaire général, au service puis direction du Patrimoine du Conseil départemental de la Mayenne, de 2001 à 2020.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Davy Christian
Davy Christian

Chercheur au service Patrimoine de la Région Pays de la Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.