Dossier d’œuvre architecture IA85002000 | Réalisé par
Suire Yannis (Contributeur)
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
Ferme dite la Victorine, actuellement maison
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de la Vendée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
  • Commune L'Île-d'Elle
  • Lieu-dit Victorine (la)
  • Cadastre 1834 F 474, 476  ; 2017 AW 61 et 65
  • Dénominations
    ferme
  • Parties constituantes non étudiées
    grange, étable

La Victorine fait partie des fermes qui se sont établies le long du canal de Pomère après son creusement en 1839. A l'origine, elle a dû appartenir à Jean-Louis Tardy (1793-1870), pêcheur et cultivateur, et Marie-Anne Gay leur épouse. La grange-étable qui prolonge le logis à l'ouest est peut-être l'habitation d'origine, avec une dépendance en appentis à l'arrière : on décèle des ouvertures murées sur sa façade. Le cadastre mentionne deux agrandissements, qui peuvent correspondre à chacune des deux parties du logis actuel, et qui ont eu lieu à la suite de l'élargissement du canal de Pomère dans les années 1860. Le premier agrandissement de la ferme survient en 1865 pour le compte de Victor Tardy, marié à Françoise Trioux, fils des précédents et qui a pu donner son nom à la ferme (la Victorine). Une abondante récolte de pousses de moutarde lui aurait permis de financer ces travaux. Le second agrandissement de la ferme a lieu en 1870, selon le cadastre, pour le compte de son frère, Louis Tardy, marié à Marie Sausseau. Cette date correspond à l'inscription portée au-dessus de la fenêtre gauche de la façade de la partie est du logis : "A LA VICTORINE L'AN 1870".

  • Période(s)
    • Principale : milieu 19e siècle, 3e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1865, daté par source
    • 1870, daté par source, porte la date

Cette ancienne ferme est située au bord du canal de Pomère et de son chemin de halage. Ses bâtiments sont alignés parallèlement au canal. Ils comprennent le logis, en deux parties, et une grange-étable (ancien logis transformé ?) dans leur prolongement à l'ouest. La façade du logis présente au total trois travées d'ouvertures, avec appuis saillants. La façade de la grange-étable est ornée d'une génoise.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    rez-de-chaussée, étage en surcroît
  • Couvrements
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Typologies
    Ferme de plan allongé ; Marais mouillés ; 3
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 1222 à 1228, 3559. État de section et matrices des propriétés du cadastre de L'Ile-d'Ellle, 1835-1958.

  • Informations, documentation et notes de dépouillements d'archives communiquées par M. Jean-Claude Berton, L'Île-d'Elle.

Documents figurés

  • Plan cadastral de L'Île-d'Elle, 1834. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 111).

Date d'enquête 2018 ; Date(s) de rédaction 2018
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Vendée
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers