Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme dite la cabane de la Bijettrie, actuellement maison ; la Bijettrie

Dossier IA85002345 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, grange, étable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Bijettrie (la)
Cadastre : 1836 H 691 ; 2019 OH 468

La ferme ou cabane de la Bijettrie est l'une de celles créées au lendemain du dessèchement des marais de Vix, au milieu du 17e siècle. Elle apparaît avec ses bâtiments sur la carte de la région par Claude Masse en 1720. Lors du partage des marais nouvellement desséchés de la Société des marais de Vix-Maillezais en 1663, les cabanes de la Bijettrie et de Bouton, qui forment le lot numéro 73, sont attribuées à Arthus Gouffier, duc de Roannez, un des principaux membres fondateurs de la Société. Distincte de la cabane de Bouton, la Bijettrie appartient en 1769 à René-François-Nicolas Pichard (1715-1788), seigneur du Rivage, époux de Marguerite Aubry, conseiller du roi, subdélégué de l'intendant de Poitou à Fontenay-le-Comte, directeur de la Société des marais de Vix-Maillezais en 1766. Quelques années plus tard, à la veille de la Révolution, elle est détenue par Henri-Marie-Joseph Grimouard de Saint-Laurent (1740-1820), époux de Marie-Antoinette-Pauline Aubert du Petit-Thouars, officier, noble fontenaisien, demeurant au Prieuré Notre-Dame, à Fontenay-le-Comte, directeur de la Société des marais de Vix-Maillezais en 1786.

Saisie comme bien national à la Révolution, la Bijettrie est estimée en 1798 et ne comprend alors aucun bâtiment. Elle apparaît sur le plan cadastral de 1836 et comprend cette fois un bâtiment longiligne, au bord du canal de Vix, au sud de toutes les vastes terres qui en dépendent. A cette date, elle appartient à François Jourdain (1783-1863), cultivateur, époux de Marie-Anne Mathé. Elle passe ensuite à son fils, Pierre Jourdain (1825-1898) époux d'Anne-Louise Simonneau, cultivateur à Vix. Il fait démolir les anciens bâtiments en 1882 pour les faire remplacer aussitôt par le logis actuel (en partie remanié au 20e siècle) et ses dépendances. Après sa mort, survenue à la Bijettrie, la cabane passe à son fils, Auguste Jourdain époux de Marie-Rose Moinard, puis à ses descendants (famille Renoux).

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1882, daté par source

Cette ancienne ferme ou cabane de marais desséchés est située au sud des terres qui en dépendaient, au bord du canal de Vix qui facilitait ses communications avec l'extérieur par le bateau, et de la digue ou Grande levée de Vix qui la sépare des marais mouillés ou inondables, au sud. Elle comprend un logis, à un étage, à l'est, prolongé vers l'ouest par deux anciennes granges-étables parallèles, à façade sur le mur pignon.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
TypologiesFerme à bâtiments jointifs ; Cabane de marais desséchés ; Grange à façade en pignon
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée, 3 E 63/38. 1769, 19 juillet : sous-ferme de la cabane de la Bijettrie, au nom de René-François Pichard du Rivage, par Pierre Gravier à Hélène et Françoise Bonnaud, veuves d'André et Louis Jourdain, et Louis Jourdain époux Suire.

  • Archives départementales de la Vendée ; 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 1, pièce 5. Partage des marais de Maillezay et Vix, avec les procurations, eschanges et procez-verbaux, [19 octobre 1663-1er septembre 1664], Fontenay-le-Comte, chez Petit-Jean, 1664.

  • Archives départementales de la Vendée. 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 15, pièce 3. Vers 1780 : Etat des cabanes des marais de Vix, Maillé, Maillezais et Doix.

  • Archives départementales de la Vendée ; 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

  • Archives départementales de la Vendée, 1 Q 191. 1798, 27 janvier (8 pluviose an 6) : procès-verbal d'estimation comme bien national de la cabane de la Bijettrie, à Vix.

Documents figurés
  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 303).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.