Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme dite la cabane de l'Aqueduc, actuellement maison ; 4, l'Aqueduc

Dossier IA85002627 réalisé en 2020

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, jardin, grange, étable, hangar agricole
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Maillé
Lieu-dit : Aqueduc (l')
Adresse : 4 l'Aqueduc
Cadastre : 1835 A 259, 260 ; 2020 WC 109

La cabane de l'Aqueduc, ferme de marais desséchés, a été créée au moment du dessèchement des marais au milieu du XVIIe siècle. Lors du partage de ces marais dans les années 1660-1670, elle en constitue le carreau 6 et est alors attribuée à Jean de La Vallée-Corné, un des principaux membres de la Société des marais desséchés de Vix-Maillé-Maillezais. Rattrapé par ses créanciers, ses biens sont ensuite vendus, et la cabane de l'Aqueduc échoit pour partie à François-Mathurin-Henri Foucher de Circé, marquis de Circé et sénéchal de Civray, demeurant à Sepvret, près de Melle, en son château de Circé ; et pour une autre partie à M. d'Armaillé.

La cabane apparaît sur un plan de l'aqueduc de Maillé et de ses environs en 1720 par Claude Masse. Elle est alors répartie sur plusieurs parcelles séparées par des fossés, lesquels sont franchis par des passerelles, une autre donnant accès, comme aujourd'hui, à l'aqueduc, à l'est. Sur l'une de ces parcelles, parallèle au canal de Vix, au sud, semble déjà s'élever le logis, tandis qu'un autre bâtiment plus petit, sans doute une dépendance, prend place sur une autre parcelle au nord. Une troisième parcelle est occupée par un jardin.

En 1736, la cabane de l'Aqueduc est mise en ferme au nom de François-Mathurin-Henri Foucher de Circé, auquel elle appartient toujours lors d'une enquête sur la propriété des marais desséchés en 1748. En 1780, la cabane et ses 120 arpents sont détenus pour moitié par René Pierre François Morand de la Roussière (1744-1813), docteur en médecine à NIort, époux de Catherine Robert ; et pour l'autre moitié par M. Benoît-La Rue, auquel a succédé en 1810 M. Appert, de Niort (peut-être Pierre François Apert (1778-1865), époux Delarue, marchand et juge au tribunal de commerce de Niort).

Sur le plan cadastral de 1835, la configuration des lieux a changé. Le réseau de fossés est moins dense, même s'il existe encore au nord-est une parcelle entourée d'eau, toujours en jardin. Les bâtiments se concentrent au sud, le long du canal de Vix. La propriété et, comme aujourd'hui, le logis sont partagés en deux : la partie ouest appartient alors à Amédée Philippe Auguste Morand (1783-1846), sous-préfet à Niort (fils de René Pierre François Morand de la Roussière), tandis que l'est est détenu par Mlle Appert, de Niort (sans doute Marie Pauline Apert (1806-1874), propriétaire à Niort, fille de Pierre François Apert). L'essentiel des bâtiments actuels remonte probablement aux années 1850-1880.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle

Cette ancienne ferme est située du côté des marais desséchés, à proximité de l'aqueduc de Maillé auquel elle est reliée par une passerelle. Le logis est placé au sud, parallèlement au canal de Vix qui, avant la construction du chemin au nord, constituait la principale voie d'accès. Ce logis est constitué de trois corps de bâtiments dont un en simple rez-de-chaussée, à l'est, les autres possédant un étage. Le corps central présente trois travées d'ouvertures en façade. Des dépendances prennent place en appentis à l'arrière. D'autres (étable, hangar...) sont distinctes, au nord-est.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
TypologiesFerme à bâtiments séparés ; Cabane de marais desséchés ; 3
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée. 3 E 36/389. 1736, 27 octobre : bail à ferme de la cabane de l'Aqueduc, à Maillé, par François-Mathurin-Henri Foucher de Circé.

  • Archives départementales de la Vendée ; 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 1, pièce 5. Partage des marais de Maillezay et Vix, avec les procurations, eschanges et procez-verbaux, [19 octobre 1663-1er septembre 1664], Fontenay-le-Comte, chez Petit-Jean, 1664.

  • Archives départementales de la Vendée. 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 15, pièce 3. Vers 1780 : Etat des cabanes des marais de Vix, Maillé, Maillezais et Doix.

  • Archives départementales de la Vendée. 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 82. 1810 : rôle de répartition des contributions de la Société des marais de Vix-Maillezais.

  • Archives départementales de la Vendée. 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 82. 1816 : rôle des contributions financières de la Société des marais de Vix-Maillezais.

  • Archives départementales de la Vendée. 62 J, archives de la Société des marais desséchés de Vix-Maillezais, liasse 84, pièce 7. [Vers 1748, copie de 1890 :] Table générale de tous les quarreaux du marais de Vix et Maillezais, à qui chaque carreau est échu après les échanges et contre échanges faites, de combien chaque carreau est d'arpent, la page où il se trouve dans le procès-verbal de partage, et par qui chaque quarreau est actuellement possédé.

  • Archives départementales de la Vendée ; 3 P 1460 à 1465, 3578, 3579 (complétés par les registres conservés en mairie). 1836-1914 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Maillé.

Documents figurés
  • Plan cadastral de Maillé, 1835. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 132 ; complété par l'exemplaire conservé en mairie).

  • 1720, 29 octobre : Carte du 46e quarré de la generalle des costes du Bas Poitou, païs d'Aunis, Saintonge et partie de la Basse Guienne..., par Claude Masse. (Service Historique de la Défense, Vincennes ; J10C 1293, pièce 17).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.