Dossier IA85002200 | Réalisé par
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Ferme dite Blandineau, actuellement maison, 14 rue du Stade
Auteur
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de la Vendée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
  • Commune Vix
  • Lieu-dit Bourg
  • Adresse 14 rue du Stade
  • Cadastre 1836 G 41  ; 2019 AI 435
  • Dénominations
    ferme
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, écurie, étable, grange, portail, clôture, pigeonnier, hangar agricole

Une ferme appelée Blandineau apparaît à cet endroit sur le plan cadastral de 1836. Ses bâtiments sont moins longs que de nos jours mais déjà perpendiculaires à la voie. Il existe aussi déjà une petite dépendance de l'autre côté de la cour. A cette époque, Blandineau appartient à Mathurin Bonneau (1805-1864), cultivateur, et à son épouse Rose Blanchard (1789-1870). Mariés en 1829, ils ont fait construire la maison sur un terrain qui appartenait à Rose, comme le stipule la succession de Mathurin le 6 juin 1864. La maison a donc été construite entre 1829 et 1836, avant un premier agrandissement porté au cadastre en 1843.

Blandineau est ensuite acheté en 1872 par Benjamin Biré et son épouse, Philomène Morin. Le logis est probablement reconstruit dans les années qui suivent, si l'on en croit son style architectural et aussi le remploi comme pierres d'appui des fenêtres de l'étage de pierres tombales récupérées dans l'ancien cimetière du Clouzy avant sa fermeture en 1889. Elles rappellent le souvenir de membres de la famille Biré, par exemple Angélina, décédée le 29 mai 1878 à l'âge de cinq mois. Veuf, Benjamin BIré s'établit au Gué-de-Velluire. Il partage la propriété de la ferme de Blandineau avec son fils, Hippolyte Biré, demeurant à L'Île-d'Elle puis à Margouet-Meynes (Gers).

Le 17 juin 1919 (devant Héraud, notaire à Marans), ils vendent Blandineau à un notable de la paroisse, Jean Pageaud (1860-1938), et son épouse, Marie-Rose Brossard (1870-1920), qui demeurent au 96 rue Georges-Clemenceau (ils possèdent aussi l'ancienne seigneurie, derrière l'église). Le cadastre mentionne un agrandissement en 1921. Le 21 juin 1921, après le décès de Marie-Rose Brossard, a lieu la donation-partage de ses biens et de ceux de son mari. Leur fille, Marie-Louise et leur gendre, Léandre Augereau obtiennent Blandineau. Dans l'entre-deux-guerres, Léandre Augereau est le premier habitant de Vix à posséder une voiture.

Quelques remaniements ont été opérés au début du XXIe siècle (reprises d'ouvertures de dépendances, transformation du mur de clôture et du portail, effacement des inscriptions des anciennes pierres tombales, dont certaines ont été remises au jour en 2019).

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Cette ancienne ferme est délimitée côté rue par un mur de clôture qui, à l'origine, était plus bas, surmonté d'une grille et interrompu par un portail à piliers maçonnés en brique et pierre. La ferme comprenait pour l'essentiel un logis et des dépendances dans son prolongement, le tout perpendiculaire à la voie, ainsi que de petites dépendances de l'autre côté de la cour, à l'est. Le logis, à un étage, présente en façade une corniche et trois travées d'ouvertures, réparties symétriquement autour de la porte centrale. Parmi les dépendances qui le prolongeaient vers le sud, se succédaient étable, grange et hangar. On observe un petit pigeonnier, à deux boulins et larmier.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Couvrements
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée ; 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

  • Archives départementales de la Vendée. 2 Q 6082. 1864-1865 : registre des déclarations de mutations du bureau de l'enregistrement de Maillezais (en ligne, vue 3/101).

  • Archives notariales de Vix. 1921, 23 juin : donation-partage des biens de Jean Pageaud et Marie Brossard.

Documents figurés

  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 303).

Date d'enquête 2019 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Vendée
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers