Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maisons ; la Chaignée, 2 et 4 rue des Diligences

Dossier IA85002389 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, grange, étable, remise
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Chaignée (la)
Adresse : 2 et 4 rue
des Diligences
Cadastre : 1836 D 72, 73, 76 ; 2019 AE 125 et 134

Cette maison a été construite en 1842, selon le cadastre, pour le compte de Louise Lorit (1780-1864), veuve de Nicolas Renou (1775-1841), cultivateur. Elle a pris la place d'une autre habitation, appartenant déjà à Nicolas Renou, et d'une dépendance, détenue par Jean Guillon époux Lièvre (neveu de Louise Lorit), qui apparaissent sur le plan cadastral de 1836. Louise Lorit (comme a soeur, Marie, belle-mère de Jean Guillon) avait sans doute hérité de ses parents, Jean Lorit (1737-1798), laboureur et meunier au moulin de Cassinelle, et Jeanne Favreau (1735-1812). Quant aux dépendances situées au nord, elles ont succédé à une autre maison mentionnée en 1836.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1842, daté par source

Aujourd'hui divisée en deux propriétés, cette ancienne petite ferme comprend un logis, au sud-ouest, et de petites dépendances (grange, étable, toits...) au nord-est. Le logis a sa façade sur le mur pignon, à l'ouest. On y compte deux travées d'ouvertures.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvrements
Couverturestoit à longs pans pignon
TypologiesFerme à bâtiments séparés ; 2
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

Documents figurés
  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 303).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis