Dossier IA85002289 | Réalisé par
Suire Yannis (Contributeur)
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Ferme, actuellement maison ; le Clouzy, 14 rue du Pont-aux-chèvres
Auteur
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de la Vendée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
  • Commune Vix
  • Lieu-dit Clouzy (le)
  • Adresse 14 rue du Pont-aux-chèvres
  • Cadastre 1836 H 59  ; 2019 AO 30
  • Dénominations
    ferme
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, jardin, clôture, grange, étable, hangar agricole, toit à porcs, fournil, poulailler, logement

Une petite habitation apparaît à cet endroit sur le plan cadastral de 1836. Perpendiculaire à la rue, elle se trouve alors à la place de la maison actuelle, au plus près de la rue à laquelle elle est perpendiculaire, avec une remise à l'avant. En 1836, cette habitation appartient à Jean Clavurier (1794-1878), cultivateur, époux de Marie Cibard (1801-1884). Il la fait agrandir en 1862 et 1865, selon le cadastre : à l'habitation d'origine, côté rue, alors peut-être remaniée, s'en ajoute désormais une seconde, dans son prolongement vers le sud.

Mariés en 1933, Georges Gantier et Blanche Chabirand s'installent alors ici. Le père de Blanche, Auguste Chabirand, veuf en 1939, vit dans la chambre sur rue de l'ancienne habitation côté rue (qui comprend aussi une buanderie et une pièce de vie). Il y meurt en 1945.

Vétuste, l'ancien logement proche de la rue est démoli à partir de 1946. Il fait alors place à la maison actuelle, construite pour Georges Gantier, rentré de captivité, et son épouse, Blanche Chabirand. Les travaux, qui durent environ deux ans, sont menés par l'entrepreneur de maçonnerie vizeron Théophile Loriou, suivant les plans établis par Georges Gantier lui-même. Il a aussi dessiné l'escalier central, en bois, réalisé, comme les huisseries, par le menuisier Fernand Randonnet, de Vix. Les travaux de peinture sont confiés au peintre André Deffe, également artisan à Vix. Vers 1950, un hangar agricole métallique est ajouté au sud de l'ensemble.

Cet ensemble comprend pour l'essentiel une suite de bâtiments placés dans le prolongement les uns des autres, de manière perpendiculaire à la voie. Viennent, de droite à gauche, la maison construite en 1949, l'ancien logement des années 1860, puis une ancienne grange-étable, un petit poulailler et enfin un hangar agricole. A cela s'ajoute, face à la grange-étable, une dépendance qui rassemble toit à porcs et fournil.

Les deux parties habitables sont représentatives de leurs époques de construction respectives. L'ancien logement des années 1860 est placé sous le même toit que les dépendances qui le prolongent. Il se limite à un rez-de-chaussée, avec pièce unique et grenier. Sa façade se distingue du reste de l'élévation par la génoise qui la couronne, sous laquelle on dénombre deux travées d'ouvertures et trois baies au rez-de-chaussée.

La maison de 1949 est entourée par un petit jardin que délimite un muret. Il s'agit d'un bâtiment à un étage, double en profondeur, couvert d'un toit à demi-croupes que surmontent des épis de faîtage en zinc. Les demi-croupes sont à débordement. La façade présente trois travées d'ouvertures, réparties symétriquement autour de la porte centrale. Chaque ouverture possède un appui et un linteau saillants. L'intérieur s'organise autour d'un vestibule central avec escalier en bois.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    1 étage carré
  • Couvrements
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à longs pans demi-croupe
  • Typologies
    Ferme bloc en longueur ; Maison indépendante ; 2/3 ; 3
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée ; 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

Documents figurés

  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 303).

Date d'enquête 2019 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Vendée
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers