Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison ; Drapelle

Dossier IA85002357 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, jardin, dépendance
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Drapelle
Cadastre : 1836 K 287 ; 2019 ZA 41

Une habitation, située en pleins marais mouillés, est indiquée à cet endroit sur les cartes de la région établie par Claude Masse au début du 18e siècle. Une de ces cartes mentionne même une écluse ou pêcherie, mais semble-t-il de manière erronée (confusion avec l'écluse Neuve, située plus en aval). Cette petite habitation apparaît ensuite sur la carte du bassin de la Sèvre par Mesnager en 1819, et, sous le nom de hutte du Renfermi, sur le plan cadastral de 1836. A cette date, elle appartient à Jacques Gelot, époux de Françoise Phelippeau, qui demeure à la ferme de la Simarie, à L'Île-d'Elle. La maison est démolie en 1844 pour le compte de son gendre, Pierre Genauzeau qui habite à Saint-Jean-de-Liversay.

Une nouvelle petite ferme, en simple rez-de-chaussée, est construite à sa place en 1865 pour Jean Guérin (1800-1882), pêcheur, marié à Marie Sacré. Elle reste ensuite dans les mains de ses descendants : son fils Jean Guérin (1834-1903), pêcheur, et son épouse Marie Lacroix, puis leur gendre Alfred Delafoy (1861-1941), marié à Marie-Louise Guérin. Celui-ci s'installe là après la mort de sa jeune épouse, en 1894, avant de se remarier avec Marie Boeuf en 1903. En juillet 1906, alors que toute la famille est réunie dans le bourg de Vix pour le baptême d'une de leurs filles, Berthe, un incendie détruit en grande partie la maison (il n'en reste que le mur pignon ouest). Celle-ci est ensuite reconstruite, avec un étage, prenant son aspect actuel. Après Alfred Delafoy, la ferme passe à son fils, William (1891-1974), marié à Marie Norigeon, puis à leurs enfants, Albert et Marie-Louise Delafoy.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1906, daté par tradition orale

Cette ancienne petite ferme est située au bord de la Sèvre Niortaise, sur un terrain dont le sol a été surélevé de manière à mieux résister à l'inondation. Les dépendances, aujourd'hui disparues, prolongeaient le logis vers l'ouest. Elles comprenaient d'abord une étable, avec fenil au-dessus, fermé par des bardeaux en bois, puis une grange à foin. Le logis comprend un rez-de-chaussée et un grenier habitable. Il présente en façade deux travées d'ouvertures et quatre baies au rez-de-chaussée. Il se composait à l'origine de deux pièces au rez-de-chaussée : une pièce de vie, avec cheminée, à l'ouest, et une chambre, à l'est, elle-même subdivisée en deux par une cloison.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, étage en surcroît
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
TypologiesFerme bloc en longueur, Marais mouillés, 2/4
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

  • Entretiens avec Albert Delafoy (né en 1919), demeurant à Drapelle (Vix), en août et novembre 2019.

Documents figurés
  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 303).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis