Dossier IA85002455 | Réalisé par
Suire Yannis (Contributeur)
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Ferme, actuellement maison ; 11 rue Saint-Nicolas
Auteur
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de la Vendée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
  • Commune Maillé
  • Lieu-dit Bourg (le)
  • Adresse 11 rue Saint-Nicolas
  • Cadastre 1835 B 862, 863, 864  ; 2020 B 1790
  • Dénominations
    ferme
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, jardin, grange, étable, écurie

Le plan cadastral de 1835 indique à cet endroit la présence d'un logis et de dépendances dans son prolongement (comme aujourd'hui), le tout lié à la ferme voisine, à l'ouest, et à deux moulins à vent qui se trouvent alors au nord et nord-ouest. Ce logis appartient à Antoine Laurent et les dépendances à ses frères, Jean et Pierre Laurent, meuniers, par ailleurs propriétaires des deux moulins et de la ferme voisine. Tous trois ont dû en hériter de leurs parents, Pierre Laurent, farinier, décédé en 1803, et Anne Mercier. Jean Laurent (1794-1874), meunier, époux de Marie Jeanne Raison, est maire de Maillé de 1848 à 1870. Selon le cadastre, le logis est reconstruit en 1866 pour le compte de son gendre, Jean Mousseau (1836-1898), époux de Françoise Laurent, et lui-même maire de 1892 à 1896. Les ouvertures du logis ont dû être reprises (décor) à la fin du 19e siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle
    • Secondaire : 4e quart 19e siècle

Cette ancienne ferme comprend un logis et des dépendances dans le prolongement les uns des autres, réunis sous un même toit à croupes (ferme bloc en longueur). Le tout est perpendiculaire à la voie. Les dépendances, aux vastes dimensions, comprenaient notamment une grange et une étable-écurie. Le logis présente en façade trois travées d'ouvertures, réparties symétriquement autour de la porte centrale. Les pleins de travées sont appareillés et les encadrements des baies sont saillants, avec arêtes abattues.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Couvrements
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
  • Typologies
    Ferme bloc en longueur ; 3
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de la Vendée ; 3 P 1460 à 1465, 3578, 3579 (complétés par les registres conservés en mairie). 1836-1914 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Maillé.

Documents figurés

  • Plan cadastral de Maillé, 1835. (Archives départementales de la Vendée ; 3 P 132 ; complété par l'exemplaire conservé en mairie).

Date d'enquête 2020 ; Dernière mise à jour en 2021
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Vendée
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers