Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, 21 rue du Stade

Dossier IA85002199 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, portail, grange, étable, logement
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Vix
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 21 rue
du Stade
Cadastre : 1836 D 617 ; 1836 C 319 et 324 ; 2019 AI 441

La grange-étable qui prolonge le logis actuel, à l'est, s'élève à l'emplacement d'une ancienne habitation indiquée sur le plan cadastral de 1836, et alors détenue par Louis Plaire. On se trouve à cette époque à la limite ouest du bourg. Le plan montre aussi qu'une seconde habitation se trouve en retour d'équerre à l'arrière vers le nord. Marie Brochard en est alors propriétaire. Si la première maison a depuis disparu, remplacée par la grange-étable, la seconde est encore présente aujourd'hui, tout en ayant sans doute été reconstruite vers le milieu du 19e siècle.

La ferme actuelle a été construite en 1930 (la date est inscrite au-dessus de la porte du logis) pour Jean-François Gantier (1877-1945), cultivateur, époux Plaire. La ferme est toujours dans les mains de ses descendants.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle, 2e quart 20e siècle
Dates1930, porte la date

Abstraction faite des bâtiments agricoles contemporains, la ferme est composée pour l'essentiel d'un logis, d'une vaste grange-étable dans son prolongement est, et d'un ancien logement placé perpendiculairement à l'arrière de la grange-étable.

Le logis, en retrait par rapport à la voie, est précédé d'une petite cour délimitée par un muret avec grille. Son architecture est celle d'une maison de maître, tout en étant très classique pour son époque (1930). Le logis est couvert d'un toit à croupes, surmonté d'épis et d'une crête de faîtage. La corniche, le bandeau et le solin se prolongent sur les murs pignons. La façade présente trois travées d'ouvertures, réparties symétriquement autour de la porte centrale. Les encadrements sont saillants, avec appuis moulurés, linteaux en arc segmentaire et clé de linteau saillante.

Cette architecture assez sophistiquée se distingue de celle, plus modeste, de l'ancien logement (milieu du XIXe siècle ?) qui se trouve à l'arrière de la grange-étable. Cette construction en rez-de-chaussée avec grenier présente en façade trois travées d'ouvertures, avec une pierre d'évier à côté de la porte, sans autre décor que les appuis saillants des baies.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans croupe
TypologiesFerme à bâtiments jointifs, Maison de maître, 3
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vendée. 3 P 3392 à 3401, 3725 (complétés par les registres conservés en mairie). 1837-1971 : état de section et matrices des propriétés du cadastre de Vix.

Documents figurés
  • Plan cadastral de Vix, 1836. (Archives départementales de la Vendée, 3 P 303).

(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Vendée - Suire Yannis