Dossier IA49010727 | Réalisé par
Établissement de danse et salle de spectacle (désaffectée), 66 avenue Rochechouart, Fontevraud-l'Abbaye
Auteur
Rousseau Bruno
Rousseau Bruno

Photographe auprès du Conseil départemental de Maine-et-Loire - Conservation départementale du patrimoine jusqu'en 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
  • (c) Conseil départemental de Maine-et-Loire - Conservation départementale du patrimoine

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Fontevraud-l'Abbaye - Montsoreau - Saumur-Sud
  • Commune Fontevraud-l'Abbaye
  • Adresse 66 avenue Rochechouart
  • Cadastre 2011 D 705
  • Dénominations
    établissement de danse, salle de spectacle

Ce bâtiment, modeste, témoigne à la fois de l'engouement pour les salles de danse entre la fin du XIXe siècle et le milieu du XXe siècle où de nombreux de bourg en furent dotés, notamment dans l'entre-deux-guerres.

Il relève d'un type de construction en assemblage de planche assez courant au XXe siècle et que l'on retrouve ailleurs à Fontevraud-l'Abbaye, par exemple employé pour les dépendances agricoles, les ateliers voire pour certains bâtiments militaires.

Ce bâtiment, aujourd'hui désaffecté, était à l'origine une salle de danse construite en 1929 (date d'achèvement des travaux retenue par l'administration fiscale) par Blanche Bardet, née Halbert. À la fin des années 1930, la salle aurait servi d'abri pour des réfugiés républicains espagnols.

Cette salle de danse, de 15x6 mètres est construite le long de l'avenue Rochechouart. Accessible de plain-pied depuis la rue, elle est construite à flanc de talus en assemblage de planche sur structure charpentée et portée par six piles de tuffeau. La charpente, légère, porte un toit à longs pans couvert de plaques de fibrociment ondulées.

L'édifice est doté de portes et fenêtres donnant sur rue et sur jardin, côté où les degrés en charpente ont disparus, laissant deux portes hautes aujourd'hui inaccessibles sans échelle (un petit degré en charpente est attesté dans les années 1930). Il conserve certaines de ses huisseries d'origine et notamment une fenêtre aux petits-bois caractéristiques de la production entre la fin des années 1920 aux années 1940.

  • Murs
    • bois
  • Toits
    ciment amiante en couverture
  • Plans
    plan rectangulaire régulier
  • Étages
    en rez-de-chaussée surélevé
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives départementales de Maine-et-Loire, Angers. 3 P 5 / 146 / 9. Cadastre. Fontevraud-l'Abbaye : matrice cadastrale des propriétés bâties, case 331 (1910-1936).

Bibliographie

  • CHARISSOUS, Raymond. Chroniques du village de Fontevraud. Tapuscrit multigraphié. Fontevraud-l'Abbaye : 1993.

    p. 28-29.
Date d'enquête 2010 ; Dernière mise à jour en 2010
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général
(c) Conseil départemental de Maine-et-Loire - Conservation départementale du patrimoine
Articulation des dossiers