Dossier d’œuvre architecture IA72058584 | Réalisé par
  • inventaire topographique
Ensemble de deux maisons, 22-24 rue Saint-Nicolas, Bonnétable.
Auteur
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes Maine 301 - Bonnétable
  • Commune Bonnétable
  • Lieu-dit
  • Adresse 22 rue Saint-Nicolas , 24 rue Saint-Nicolas
  • Cadastre PCI 2017 AK 348-351  ; 1835 E 379-382
  • Dénominations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    communs

Les deux maisons ont été construites à l'emplacement des fossés du premier château dans la 2e moitié du XVIe siècle, dans une même campagne et selon un plan presque identique en miroir associant un corps sur rue de plan allongé à étage, un corps en retour en pavillon et un escalier en vis placé dans une tour dans l'angle des deux corps (dans l'oeuvre pour la maison n° 24). Ce plan fut également utilisé pour les maisons contemporaines n° 14 à 18 place d'Armes.

Les façades ont été remaniées à la limite des XVIIIe et XIXe siècles, et les distributions plusieurs fois entre les XVIIIe et XXe siècles. Le corps en retour de la maison 22 fut surélevé dans la 2e moitié du XIXe siècle. La maison n° 24 était flanquée à droite d'un corps de porche détruit au XXe siècle. Les parties agricoles dans la cour de cette maison datent de l'époque moderne, la remise de la 2e moitié du XIXe siècle et 'escalier en fer à cheval du jardin, figurant sur le plan cadastral de 1835, peut dater du XVIIIe siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 2e moitié 16e siècle
    • Secondaire : limite 18e siècle 19e siècle
    • Secondaire : 2e moitié 19e siècle
    • Principale : Temps modernes
    • Principale

Les deux maisons mitoyennes alignées sur la rue sont composées chacune d'un corps sur rue de plan allongé, d'un corps en retour de plan massé et d'une tour dans l'angle des deux corps contenant l'escalier en vis, celle de la maison 24 est dans l'oeuvre. Le corps sur rue compte un étage de soubassement à usage de cave, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré, le corps en retour un sous-sol et un étage carré. Le gros-oeuvre est en moellons partiellement enduit, les chambranles des baies sont en pierre de taille calcaire, les toits à longs pans (corps sur rue), à croupe (corps en retour) et à un pan (tour de la maison 22) sont couverts de tuiles plates et de tuiles mécaniques.

Les communs de la maison n° 24 comprennent des parties agricoles et une vase remise. Le jardin comprend deux parcelles réunies par un escalier en fer-à-cheval.

  • Murs
    • moellon sans chaîne en pierre de taille enduit partiel
  • Toits
    tuile plate, tuile mécanique
  • Plans
    plan régulier en L
  • Étages
    sous-sol, étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
    • toit à un pan
  • Escaliers
    • escalier dans-œuvre : escalier en vis en maçonnerie
    • escalier hors-œuvre : escalier en vis en maçonnerie
    • escalier de distribution extérieur : escalier en fer-à-cheval en maçonnerie
  • État de conservation
    bon état
  • Techniques
    • peinture
  • Représentations
    • blason
  • Précision représentations

    La poutre de la pièce principale de la maison n° 22 porte un décor peint composé de guirlandes de fleurs et d'armoiries. Celles-ci, portant un burelé d'argent et de gueules, sont probablement celles de la famille de Chaources.

  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Protections

Date d'enquête 2015 ; Date(s) de rédaction 2016
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général