Dossier IA72000718 | Réalisé par
Église paroissiale Saint-Martin de la commune de la Bruère-sur-Loir
Auteur
Guillotin Yves
Guillotin Yves

Photographe, Service Patrimoine, Région Pays de la Loire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Pays de la Loire - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Lude (Le) - Le Lude
  • Commune La Bruère-sur-Loir
  • Lieu-dit
  • Adresse place de l'Église
  • Cadastre 1811 D1 4  ; 1846 D1 dév. 17, 18 ; 2008 D1 454
  • Dénominations
    église paroissiale
  • Vocables
    Saint-Martin
  • Parties constituantes non étudiées
    cimetière

La construction de l'église paroissiale Saint-Martin de La Bruère fut réalisée en trois étapes principales : le Haut Moyen Âge avec un premier édifice en partie détruit dont il existe un vestige sur le mur sud de la nef, le milieu du Moyen Âge avec la nef lambrissée et la Première Renaissance avec le chœur monumental accolé. Les chanoines du chapître de Saint-Martin de Tours sont seigneurs de la paroisse de La Bruère et l'église porte leur vocable. Si les murs de la nef témoignent de nombreuses reprises au cours du Moyen Âge, le chœur de l'église est le fruit d'une seule campagne. Au XVIIe siècle, l'abside fut modifiée : un retable est venu obstruer la baie centrale. Dans le 2e quart du XIXe siècle, une sacristie fut adossée dans l'angle de la nef et de la chapelle sud. Enfin, le portail d'entrée et les baies de la nef furent restaurées.

  • Période(s)
    • Principale : Haut Moyen Age
    • Principale : 11e siècle
    • Principale : 16e siècle
    • Secondaire : 17e siècle
    • Secondaire : 2e quart 19e siècle

Le mur nord de la nef constitué de moellons de silex disposés en épis et le mur sud de la nef conservant les traces d'une petite porte surmontée d'un tympan orné d'un appareil réticulé lié par un mortier à tuileau pourraient être les vestiges d'un bâtiment du Haut Moyen Âge, et plus particulièrement de l'époque carolingienne. Ces éléments de décor sont, apparemment, sans rapport avec ce qui les entoure. La nef actuelle de l'église forme un ensemble plus cohérent même si elle révèle quelques modifications et reprises. Dans un premier temps, les murs sud et nord de cette nef paraissent avoir été percés de petites baies en plein cintre très étroites placées en haut des murs. À cette période se rattache l'arc de décharge en plein cintre placé sur le mur sud de la nef, près du chœur : témoigne-t-il de l'existence d'une chapelle latérale disparue ? Dans un second temps, de nouvelles fenêtres plus grandes ont été ouvertes. Les restaurations du XIXe siècle rendent l'interprétation de ces baies et du portail occidental difficile. Cette nef se terminait-elle par une abside en cul-de-four ou par un chœur ? Des indices pourraient militer dans ce sens : face à l'arc du mur sud de la nef existe, dans le mur nord, une petite chapelle abritant les fonts baptismaux. L'agrandissement du XVIe siècle comprend un chœur à deux travées avec absides à pans coupés et deux chapelles latérales formant transept. Chœur et abside sont d'un même jet couverts de voûtes d'ogives bombées à liernes, tiercerons et pendentifs. Elles sont supportées par des colonnes engagées couronnées de chapiteaux de la Renaissance. Les chapelles latérales sont couvertes de voûtes d'ogives non bombées. Dans l'abside se trouve un enfeu couvert d'une voûte de caissons en anse de panier. Deux autres édicules adjacents au mur nord de la nef et du chœur posent question : le premier, placé dans l'angle formé par le chœur et la chapelle nord pourrait être les vestiges d'un petit passage couvert d'une voûte à caissons en plein cintre, le second, couvert d'une demie voûte pourrait être un repentir ou un remaniement. Est-il alors le vestige remanié d'une chapelle antérieure ? Il est à noter sur le premier cadastre de 1811 une avancée sur le mur sud de la nef : auvent pour la porte ou autre porte ?

  • Murs
    • silex
    • meulière
    • calcaire
    • brique
    • enduit
    • moellon
    • pierre de taille
  • Toits
    ardoise
  • Plans
    plan en croix latine
  • Étages
    1 vaisseau
  • Couvrements
    • voûte d'ogives bombée
    • lambris de couvrement
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • flèche polygonale
    • croupe
    • pignon découvert
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Protections
    classé MH, 1912/12/11